Discussion:Melchisédech

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Sources[modifier le code]

Remarque[modifier le code]

Je me suis permis d’ôter la phrase « Merchisédech, roi de Shalem (c'est-à-dire roi de Paix) figure le Christ offrant le pain de son corps et le vin de son sang pour la multitude. », qui, quoique intéressante d’un point de vue théologique ne fait pas, et ne peux pas faire partie, del la citation de la Bible. --Sultan Rahi (d) 8 mars 2010 à 06:56 (CET)[]

Melchisedech ?![modifier le code]

Ce personnage enigmatique ne peut pas etre Hébreu , il existait du temps d'Abraham, surement meme avant lui. Donc son nom ou son titre ne peut venir de l'Hebreu . C'est des mots etrangers qui ont ete reproduits a l'a peu pres comme on les entend . Il etait pretre du dieu El Aalyoun , traduit le Dieu Tres Haut, El = dieu , aaly= haut , aalyoun= Tres Haut (oui, plus haut que le Raa le dieu du soleil des Pharaons ) . Il est le dieu des constellations: du Zodiaque un dieu Phenicien, donc son pretre est bien sur, phenicien ainsi que le nom qu'il porte . Je ne connais pas le phenicien mais notre language populaire au Liban en à hérité beaucoup . En entendant le mot Melchisedech , Je suis certain d'entendre : Melek issedek , qui veut dire " Possesseur ou detenteur de la Verite " , donc " L'INITIE " . Il est Grand Pretre du Tres Haut , donc le "GRAND INITIE " et il appartient a un Ordre , a une Congregation ou une Pretrise qui devait etre tres spirituelle, tres influente et sans doute tres secrete , a l'ecces meme. Salem n'existe nulle part en tant que royaume, Il n'etait pas un roi terrestre, Lui, c'est encore du phenicien " Aalem " , Univers : Tout Gardien de l'Ancienne Alliance qu'il etait, celle de l'Arc de Noe, il pouvait se considerer, ou on le considerait, le Roi de l'Univers des constellations, du Zodiaque . Pour que Abram accepte de lui accorder la dîme et du respects, c'est qu'il jouissait d'un grand prestige . Sur ce , je crois qu'il est inutile d'essayer de lui trouver un nom propre dans l'histoire ou dans la Bible, car c'est un titre qui est transmis a un autre tres secretement par la Congregation quand son titulaire decede ou devient impotent ou incompetent , mais c'est toujours dans le secret et l'anonymat le plus strict apres lui avoir effacé toute identité sociale . De la sorte ce personnage n'a ni commencement ni fin , ni pere ni mere, ni genealogie... C'est une personnalite morale perpetuelle , un Esprit qui agit pratiquement sans corps, qui ne parle que verite et bonte, justice et saintete ... C'est l'ESPRIT SAINT Eternel tel qu'il nous parait dans les Ecritures, et la bonne parole qui vient de cette entite inconnue, invisible, pour instruire l'Homo Sapien sur sa spiritualite est, pour tout le monde, ce VERBE qui parle par la bouche des prophetes . Le "Maitre de Justice" des Esseniens , More ha Tsadok , devait etre sans doute la continuation de ce Grand Initie du temps d'Abraham, qui n'a pas cesse d'etre perpétué depuis , mais dans le secret le plus absolu de generation en generation !!! A-t-il ete au Pays de Damas avec sa Communaute, apres la mort de celui qui a ete victime du Pretre Impie ? Qui sont les fils de Sadoc ? Les membres de sa congregation ? Traduire Tsadok par "justice" prete a confusion avec la Justice judiciaire . Il s'agit ici plutot de "Verite" majuscule (الحقّ) en arabe ! La Verite Fondamentale, qui se retrouve dans la parole du Christ : Je suis la Voie, la Verite et la Vie . S'il faut continuer ainsi ce raisonnement , je dirais que a un moment donné de l'histoire , ce Maitre de la Verite (ou Justice) a trouvé utile, ou bien s'est trouvé obligé, de se devoiler au grand public, alors on a pu dire que "le Verbe s'est fait chair et Il est venu habiter parmi nous" . Joyeux Noel , bonjour Jesus --178.135.38.115 (d) 30 décembre 2012 à 01:50 (CET)178.135.146.43 (d) 23 décembre 2012 à 17:49 (CET)Elias Bouez .[]

Melekissedek, l'Initie Roi de l'Univers(Aalem)[modifier le code]

J'ai attendu des remarques sur ce que j'ai avancé plus haut, il parait que personne n'a rien trouvé a redire, donc je continue a exposer mon idee sur ce theme pour constater et expliquer ce qui suit : 1 - Que l'episode Melchisedech a ete expedié brievement dans trois versets Gn.14,18 a 20, plus, en marge, au 22. Pourtant, cette benediction a eu une grande consequence et de l'importance, parait-il, pour Abram et pour l'institution du Monotheisme. 2 - En dehors du texte de la benediction qui nous est rapportee au mot a mot, le texte ne mentionne aucun autre mot echange entre Abram et l'Initie. J'en deduis que cette benediction a ete solennelle, declamee a haute voix dans le temple et cela s'appelle un Oracle prononce par le pretre du temple qui n'a pas de nom sauf son titre, et il donne son oracle sans se montrer. Ce n'est pas un echange amical, donc,fait en un tete a tete. Abram n'a pas rencontre Melchisedech. Visiter St. Jacques a Compostelle ne veut pas dire rencontrer le St. en personne. 3 - Offrir le pain et le vin font partie d'une ancienne pratique des pheniciens,(producteurs et commercants de vin et de cereales) pour recevoir tout visiteur. Les pelerins arrivant aux temples, de loin, assoiffes et affames, en etaient servis. Ce n'est pas surement le Grand Pretre qui va leur en apporter mais les serveurs du temple. Cette pratique nous l'appliquons encore quand nous offrons dans nos maisons une boisson et le biscuit, a nos visiteurs. 4 - Deux versets plus loin, Abram a dit : "J'ai leve la main vers, Yahweh!!!, Dieu Tres Haut,qui a cree le Ciel et la Terre..." Donc Abram a prete serment devant El Aalyoun, a-t-il ete initié en l'occasion ? Peut-etre ! Mais "Yahweh" ??! Abram pouvait-il connaitre ce nom qui n'a ete revelé que bien plus tard en Exode ? 5 - Ce nom de Yahweh est ajoute surement par un scribe zele tardif, car Dieu Tres Haut n'est pas un adjectif du dieu, c'est son nom :El Aalyoun peut egaler aussi Zeus ou Theos ou Dieu. Et, Abram pouvait-il dire Yahweh,Zeus ? Apres la revelation a Moise dans Exode , bien apres, le narrateur ou le scribe ayant, par erreur compris "Yahweh", comme etant le nom du Dieu de leurs ancetres, selon le dialogue rapporté, je concois qu'il se mette a ajouter ce nom partout dans la version Elohiste et Yahwiste ou il s'agissait du dieu des ancetres, mais mettre ce presume nom de Dieu dans la bouche d'Abram, des siecles avant que ce terme ne soit revele et connu !!!? C'est difficile a accepter . Voir Yahweh -Wikipedia- discussion. Spécial:Contributions/178.135.156.231|178.135.156.231]] (d) 7 janvier 2013 à 05:03 (CET)Elias Bouez[]

Melchisedec et Shem[modifier le code]

Dans Ginzberg (Les Légendes des juifs, sur Genèse), il est raconté que Melchisedec est Shem, Roi de Justice et frère d'Abraham. 88.179.248.201 (d) 14 avril 2013 à 19:53 (CEST)[]

Melekissedch - Moreh ha tsadok- Paraclet[modifier le code]

Mon explication du terme Melekissedch est , je crois, de loin plus plausible et plus conforme au sens du texte biblique , que celle avancee dans l'article : (mon roi est charitable !!?? Roi de qui ?), que vient faire la charité ici ? Est-ce que Abram est venu mendier chez ce presume roi ( qui n'en est pas un , comme je l'ai explique) ? En lisant intelligemment les textes on devine facilement que ces trois personnages énigmatiques : Melekissedch , Moreh ha tsadok et le Paraclet , et Christ aussi peut etre , sont effectivement ce même personnage secret perpetuel que l'on considère appelé par le Tout Puissant et inspire par le Saint Esprit, pour instruire l'homosapien , ce fils de l'homme , sur sa vie spirituelle ( qui le rend supérieur à l'animal ) pour qu'il en soit conscient et qu'il devienne ainsi , lui aussi un fils de Dieu , par sa propre recherche et en suivant les directives de cet instructeur inspire ou pratiquement ce Verbe sacre . Ce Melekissedch des Phénicien à été perpétué et renouvelé ou ré confirmé avec un plus sur son statut et son fonctionnement par Moïse dans Dt. 18,18 . Ce sont ces recherches spirituelles individuelles , centrées ou concentrées par ce personnage hautement inspiré pour déceler le vrai et le faux dans les résultats de ces recherches , qui vont conduire l'humanité en definitive vers son Créateur . C'est cela la conscience collective religieuse et la vrai religion . Quels que soient les détails des croyances diverses des religions ou des sectes , elles sont toutes sur le chemin et pas encore arrivees ( Que votre regne arrive) . Des textes des Évangiles je déduis que tous les hommes sont appelés à devenir des Fils de Dieu : " Qui me connaît à moi connaît aussi mon Père et nous deux nous viendrons habiter sa maison " . Ce personnage avait donc pour mission d'elever la race humaine au niveau de la divinité . Ce Christ a été mal compris par ses disciples qui n'ont pas su transmettre son message ou alors celui-ci à été deformé , plus ou moins , par les premiers croyants ou par St. Paul , peut-être--~ Je ne connais pas le système de Wikipédia et je me fie à l'administration pour .traduire dans l'article ce que j'ai expliqué , Merci .178.135.100.241 (d)Elias Bouez du Liban --178.135.228.147 (discuter) 14 décembre 2013 à 20:24 (CET)[]

Melchisédech sans père ni mère : Hébreux 7, 3.[modifier le code]

Melchisédech n'a "ni commencement de vie ni fin de jours" , en ce sens que son existence n'est pas mentionnée parmi les personnages bibliques dont la généalogie est connue (ce qui ne signifie pas qu'il soit éternel), et il est comparable au Fils de Dieu (le Logos éternel) , non pas à JESUS qui a eu un commencement de vie et une fin de jours (commencement de vie quand il a été conçu , et fin de jours le vendredi 14 Nisan de l'an 30 vers la 9eme heure , sa résurrection ayant initié une vie nouvelle par rapport à l'ancienne , qui s'est achevée par sa mort.)

Salem et Sion.[modifier le code]

Melchisédech(Melkisédec) est le roi de Salem Gn 14,18 et He 7,1. Faut-il distinguer Salem de Sion car Salem est le tabernacle(Osty) ou l'abri(TMN) de Dieu et Sion est sa demeure Ps 76,2.--Godard andre (discuter) 25 mai 2018 à 23:42 (CEST)[]

Textes chronologiques sur Melchisédech[modifier le code]

Sacrifice de Abel et Melchisedek mosaïque - San Vitale - Ravenna
  • Ancien testament : Gn 14,17-20 ; Ps 109, 4;
  • À la suite de l’Épître aux Hébreux (ch5 et ch7), les Pères de l'Église font le parallèle entre Melchisédech et le Christ :
  • À Autolycus  2,31 de Théophile d'Antioche (IIe s. - v. 183) : « [Melchisédech] fut le premier de tous les prêtres du Dieu Tres-haut ; à partir de lui la ville sisdite de Hiérosolyma fut appelée Jérusalem ; à partir de lui aussi on trouva des prêtres établis sur toute la terre ».
  • Stromate IV, 161, 2-3  de Clément d'Alexandrie (150 - 215) : « Melchisédech, roi de Salem, le prêtre du Dieu Très-Haut, qui donnait dans le vin et le pain la nourriture consacrée comme symbole de l'Eucharistie, Et Melchisédech se traduit par "roi juste" : le nom est donc synonyme de justice et de paix ».
  • La lettre 63 de Cyprien de Carthage (200 - 258) affirme : « Nous trouvons dans l’histoire du prêtre Melchisédech une figure prophétique du mystère du sacrifice du Seigneur ».
  • Hymmes sur les azymes 2,7-8 de Éphrem le Syrien (306 - 373) : « [Jésus] s'est sacrifié et offert, le prêtre de notre rédemption. Il a revêtu le sacerdoce de Melchisédech, sa préfiguration : un sacerdoce sans culte sacrificiel. Il a donné le pain et le vin, abolissant ainsi un sacerdoce saturé de libations ».
  • Dans les Constitutions apostoliques volume VIII, section 4, paragraphe 12 (380) : « Tu as accueilli le sacrifice d’Abel, comme venant d’un saint et tu as repoussé l’offrande de Caïn, le fratricide […]. C’est toi qui as délivré Abraham de l’impiété de ses ancêtres, qui l’as établi héritier du monde et lui fis voir ton Christ. Tu as établi Melchisédech comme grand prêtre de ton culte ».
  • On trouve dans les liturgies orientales des textes similaires, comme par exemple :
  • Catéchèse 10,14 de Cyrille de Jérusalem (v. 315 ? - 387) : « [Le Christ] il n'a pas commencé dans le temps son sacerdoce ; et n'a pas non plus de successeur de son sacerdoce suprême, comme tu l'as entendu le dimanche ou nous parlions à la synaxe [messe] sur l'expression "selon l'ordre de Melchisédech" ».
  • Dans le traité "Des sacrements " IV, 27 de Ambroise de Milan (397 - 397) : " nous te demandons et te prions d'accepter cette oblation par les mains de tes anges sur ton autel d'en haut, comme tu as daigné accepter les dons de ton serviteur le juste Abel, le sacrifice de notre père Abraham et celui que t'a offert le grand prêtre Melchisédech."
  • Cette prière est répartie dans la première prière eucharistique (canon romain) en deux parties après la consécration :
    • " Supra ququæ " : « le sacrifice de notre père Abraham, et celui que t’offrit Melchisédech, ton grand prêtre, en signe du sacrifice parfait, regarde cette offrande avec amour et, dans ta bienveillance, accepte-la ».
    • " Supplices te rogamus " (trad : nous t’en supplions, Dieu tout-puissant…) : le prêtre demande que « le saint Ange de Dieu » porte cette offrande parfaite au ciel, afin que ceux qui participent au sacrifice sur Terre en retirent grâce et bénédiction.
  • Missel Ambrosien, Préface du 2e dimanche après la Nativité (attesté dès le IXe siècle) : « Vraiment il est juste et bon de t'offrir le sacrifice de louange. Abel le juste en institua la figure, l'agneau pascal en montra la réalisation, Abraham le célébra, le prêtre Melchisédech en fit la manifestation, mais c'est le Christ l'agneau véritable et prêtre éternel, né aujourd'hui, qui l'accomplit ».
  • Epître 46,2 de Jérôme de Stridon (347 - 420) : « Reporte-toi à la Genèse, tu y trouveras Melchisédech, roi de Salem, prince de cette cité, qui déjà en figure du Christ offrit le pain et le vin et inaugura le mystère chrétien dans le corps et le sang du Sauveur ».
  • Dans La Cité de Dieu, 16,22 d'Augustin d'Hippone (354 - 430) : « [Abraham] fut béni par Mélchisédech, prêtre du Dieu Très-Haut, dont il est abondamment et magnifiquement parlé dans l’Épitre intitulé " Aux Hébreux". Et c'est là qu'apparut pour la première fois le sacrifice offert maintenant à Dieu par les Chrétiens sur toute la terre, accomplissant ainsi la prophétie qui bien plus tard s'adresse au Christ, lequel était encore à venir dans la chair : "Tu es prêtre pour toujours selon l'ordre de Melchisédech", non pas certes selon l'ordre d'Aaron : celui-ci devait disparaitre à la lumière des réalités annoncées par ces ombres. »
  • Sermon 96, 3-4 de Léon Ier (pape) (390 - 461) : "Le Seigneur l'a juré et ne s'en dédira point : tu es prêtre à jamais selon l'ordre de Melchisédech."

Sources : Paul De Clerck, SBEV / Éd. du Cerf, Supplément au Cahier Evangile n° 136 (juin 2006), "Melchisédech, prêtre du très-haut", p. 55-56 et ceder. Speltdecca (discuter) 26 janvier 2019 à 19:05 (CET)[]