Constitutions apostoliques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Constitutions apostoliques (en latin : Constitutiones apostolicae ; en grec : Διαταγαὶ τῶν ἁγίων ἀποστολῶν / Diatagaì tô̄n hagíōn a̓postolô̄n) sont un recueil de doctrine chrétienne, de liturgie et de discipline ecclésiastique écrit vers la fin du IVe siècle, destinés à servir de guide pour les œuvres du clergé ainsi que pour une partie du laïcat.

Les constitutions prétendent être l'œuvre des douze apôtres, dont les instructions sont censées avoir été transmises par le pape Clément de Rome au début du IIe siècle. Elles ont été fréquemment lues et relues au long de l'histoire, et pour cela, leur valeur historique est non négligeable

Les six premiers livres sont inspirés de la didascalie des apôtres. Le septième livre est tiré de la Didachè. Le huitième livre est une composition mixte, issue du travail des synodes et des conciles. Leur canonicité fut rejetée par le Décret de Gélase mais plus tard acceptée par Jean Damascène et l'Église éthiopienne.

Les constitutions apostoliques ont été commentées par le philologue britannique John William Donaldson.

Traduction[modifier | modifier le code]

  • Les Constitutions apostoliques, Introduction, traduction et notes par Marcel Metzger, professeur à la faculté de théologie catholique de Strasbourg, Éditions du Cerf, 1992.

Liens externes[modifier | modifier le code]