Discussion:Décollage

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Message du 1 juillet 2010 à 11:55[modifier le code]

Bonjour,

il y a une erreur dans la formule d'archimède : "Avec : m la masse du ballon; ρ la densité du ballon;"

"ρ" n'est en aucun cas la densité du ballon. C'est la masse volumique du liquide déplacé en Kg/m3, et le volume est en m3. Pour confirmation, vous pouvez vous référer à l'article de wikipedia sur la poussée d'Archimède.

Sinon, il serait judicieux à mon avis de restructurer le chapitre "Décollage d'un avion". La partie générale employant les mots "certains" me semble superflue. Pourquoi ne pas aborder la chose d'une manière plus précise directement ?

En espérant que mes suggestions soient utiles.

C.P. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 88.172.84.7 (discuter).

Salut,

Comme tu connais visiblement bien la formule d'Archimède, tu peux (si tu le souhaites) modifier l'article. Je te conseille de te créer un compte utilisateur ce qui facilite l'édition d'articles et la communication avec les autres utilisateurs.

N'hésite pas à m'écrire si tu as des questions.

Bien à toi,
TheKeuponSauvage - (Répondre) 1 juillet 2010 à 19:03 (CEST)

Bonjour,

Je voudrais faire part de quelques commentaires qui se veulent constructifs quant à la réalisation de la page.

En ce qui concerne l'introduction : "le décollage est une phase transitoire du vol" => ne peut-on pas dire tout simplement que c'est le début du vol, la mise "en l'air" de l'avion ?

Ensuite, à mon sens le décollage n'emmène pas l'aéronef jusqu'à une phase stabilisée, il permet juste d'emmener l'avion en vol. Qu'en pensez vous ? Ch'phi (d) 3 juillet 2010 à 18:31 (CEST)

J'ai mis mon nez dans cet article parce que je trouvais que c'était un peu la pagaille. Ceci-dit le début de discussion ci-dessus montre que le problème n'est pas forcément réglé.
  • je pense que le chapeau de l'article doit être le plus court possible. Ce n'est pas le lieu où on commence à discuter ou à citer les exemples, les exceptions etc.
  • on a le choix entre (au moins) deux solutions : soit ne parler que du décollage des avions (c'est le cas le plus fréquent, puisque le nombre d'appareils est largement supérieur à celui des ballons + hélico + etc) et reporter les autres cas dans le corps de l'article ; soit essayer de trouver des définitions applicables à tous les cas et ce n'est pas facile.
  • j'ai essayé la solution 2 mais elle a des inconvénients : je cite les fusées qui sont hors du domaine aéronautique et le mélange aérodyne-aérostat est difficile.
  • au passage je m'aperçois que le renommage de l'article en Décollage (aéronautique) permettrait d'éliminer l'un des problèmes évoqué ci-dessus et laisserait à d'autres le soin de parler des autres formes de décollage.
  • la définition du décollage peut être faite sur (au moins) 3 plans
    • physique : à la limite c'est uniquement l'instant où l'aéronef quitte le sol mais on peut l'étendre du début de l'accélération des moteurs (avion ou hélico) ou du gonflage (ballon ou montgolfière) jusqu'à atteindre un niveau suffisamment éloigné du sol pour passer à la phase suivante.
    • pilotage : commence et se termine avec la lecture de la check-list "décollage" donc inclut toutes les actions et vérifications entre le top décollage et le passage au mode suivant "montée ou croisière".
    • contrôle aérien : commence avec l'autorisation de s'aligner et finit avec le transfert du contrôle local au contrôle régional.
  • je suis partisan de conserver la terminologie "phase transitoire" car elle est exacte sur plusieurs plans. Le décollage est une phase relativement courte entre la phase sol et la phase montée ou croisière. La configuration de l'avion change dans cette phase puisque on rentre les volets et le train. Certaines forces aérodynamiques n'existent que pendant cette phase, l'effet de sol en est une mais il y a aussi toutes les forces de perturbation dues aux mouvements des volets, du train, du couple moteur, etc.
  • en définissant le décollage comme la phase comprise entre un état statique et un état d'équilibre (relatif), j'insiste sur le transitoire. Mais c'est peut-être un peu exagéré. Je pense toutefois que dire que le décollage c'est le début du vol est un peu simpliste voire puéril.
  • après réflexion je serais partisan de remplacer décollage # atterrissage par le décollage est la phase comprise entre le roulage au sol et la montée vers l'altitude de croisière.
  • Conclusion 1 : je propose de chercher à rédiger un chapeau aussi court que possible, éventuellement en le limitant au cas de l'avion.
  • Conclusion 2 : je propose de rassembler tous les autres cas, les définitions plus complètes, les exemples et les exceptions dans un paragraphe d'introduction.
  • En ce qui concerne l'article lui-même, je n'y ai pas encore touché mais il me semble que les infos qui figurent dans d'autres articles ne devraient pas être répétées. Par exemple, il est inutile de donner la formule de la poussée d'Archimède si il y a un article sur ce sujet (je n'ai pas encore vérifié). Par contre on peut envisager de donner un exemple pratique en aéronautique.

 +. --AnTeaX (d) 4 juillet 2010 à 20:32 (CEST)

Bonjour,

Je suis tout à fait d'accord sur le fait de faire un chapeau court, restant dans la généralité, ainsi que de ne pas refaire l'article sur la formule d'archimède. Par contre, je pense qu'il est utile de la repréciser rapidement pour plus de facilité de lecture (le lecteur ne doit pas suivre le lien pour revenir sur la page), d'autant que cette précision serait beaucoup plus concise que l'article sur la poussée d'archimède en lui même. La meilleure solution semble être d'insérer ce petit rappel dans l'application numérique.

Pour le décollage "aéronautique" c'est à voir avec un admin peut-être, pour savoir si il ne trouverait pas ça trop "fouillis" de faire un article sur chaque décollage d'un aéronef différent. Le but est la clarté pour les utilisateurs, et avec un article bien compartimenté je ne pense pas qu'il y ait de problème, enfin à discuter.

Ensuite, bien vu pour le plan pilotage du décollage ! C'est une bonne idée, à appliquer de suite.

Enfin, le terme de "phase transitoire" ne me dérange en rien. c'est le fait que ça soit du "vol". Dire que ç'en est le début ne me semble pas puéril sinon plus précis. Une phase transitoire "du vol" sous entend que l'avion est déjà en vol et qu'il entame une autre phase. Cependant, ne nous disputons pas sur un point aussi peu important ! Que pensez-vous de "Phase transitoire entre l'immobilité de l'avion au sol et son vol" ? Cela sous entend que le décollage est une phase de prise de vitesse suivie de l'envol.

Je proposerai les modifs sur la page demain surement.

Ch'phi (d) 4 juillet 2010 à 22:16 (CEST)

Bonsoir,

La partie "généralités" est une répétition détaillée du chapeau, quel est le but de cet ajout ? Il serait encore plus efficace d'expliquer l'objectif des modifications dans la discussion pour que nous puissions ramer dans le même sens.

J'ai de mon coté remis le titre "décollage physique" car on ne peut pas regrouper les informations qui suivent dans des "généralités"; Erreur ou volonté propre ? Merci de préciser.

Mes voeux de collaboration les plus sincères ;) Ch'phi (d) 6 juillet 2010 à 23:04 (CEST)

L'idée c'est de faire un article sur le décollage des avions et de reporter à la fin les spécificités concernant le décollage des hélico, ADAV, ADAC, aérostats, etc. si il y en a.

Le titre "décollage physique" me paraît particulièrement mal choisi. "Physique ou Mécanique du décollage" serait plus approprié.

Effectivement le premier paragraphe reprend le chapeau en le détaillant. Je ne pense pas que ce soit gênant. Si on ne fait pas ça on s'aperçoit que de plus en plus d'informations sont rajoutées dans le chapeau qui devient un article en lui-même.

J'ai l'intention de supprimer la majeure partie du dialogue "pilote" "contrôleur" parce qu'une ça concerne une grande partie du roulage au sol, et surtout ça ne me paraît pas d'un intérêt folichon dans ce genre d'article. --AnTeaX (d) 6 juillet 2010 à 23:48 (CEST)

Ok va pour changer le titre en "Physique du décollage" c'est effectivement plus clair. Faire un article uniquement sur le décollage des avions me fait tiquer par souci de clarté pour le lecteur,Mais peut-être que ce souci est inutile. Je serais pour demander l'avis d'autres utilisateurs sur ce qu'ils pourraient préférer, ou demander à un admin si transformer l'article en "Décollage (aéronautique) est pertinent, car nos deux positions sont défendables. Peut-on laisser les modifs en stand-by de ce côté là ?

Pour le chapitre généralités, je vous laisse le faire à votre sauce, ne sachant exactement quel niveau de précision vous voulez donner.

En ce qui concerne le dialogue avec la tour, il est intéressant pour l'article mais à partir du point 4. On peut n'évoquer que très succintement les étapes précédentes.

Enfin je prévois d'ajouter une section concernant les accidents qui peuvent survenir au décollage. Je vais créer pour cela la partie "pilotage", avec d'une part le pilotage sans accroc et d'autre part la conduite à avoir en cas de panne quelconque.

Le mieux serait de pouvoir collaborer avec un pilote ! (ce qui veut dire "hého ! Y'a un pilote ici ? Il sera le bienvenu!")

a+ Ch'phi (d) 7 juillet 2010 à 10:45 (CEST)

Je suis partisan de ne laisser dans l'article que ce qui correspond au sujet. Tout ce qui concerne la phase de préparation du vol, le roulage au sol ne font pas partie du décollage. Où alors il faut changer la définition.
Il est difficile de traiter de certains sujet de manière générale pour tous les aéronefs. Plutôt que de faire du mélange je pense préférable de traiter à fond le cas de l'avion puis de faire une section : spécificité du décollage d'un hélicoptère, d'un aérostat, etc.
A chaque fois qu'on déborde sur le sujet d'un autre article il me semble préférable d'en mettre le moins possible et de faire un lien avec l'article en question. Par exemple si tu veux parler des accidents de décollage il ne faut surtout pas commencer à les lister puisque ça existe par ailleurs.

--AnTeaX (d) 7 juillet 2010 à 17:17 (CEST)


Départ au treuil[modifier le code]

Bonjour,

Y'a t-il une référence claire indiquant que le treuillage n'est plus utilisé pour le décollage des planeurs ? Car si c'est le cas ça doit être très récent (j'ai assisté des treuillages à Challes les eaux en juillet 2011). Sinon il y'a encore des sites de vol à voile qui décrivent cette méthode (Les planeurs de Challes, Centre de vol à voile de st florentin et aucun ne spécifie qu'elle a été abandonnée. Je modifie donc l'article, en ce qui concerne le treuillage en tout cas.

Aéronautiquement vôtre--Darkside1984 (d) 9 janvier 2012 à 09:09 (CET)

L'article indique que le treuillage n'est plus utilisé, ce qui est évidement faux dans l'absolu. J'ai supprimé l'ajout récent car il était référencé par un blog et était rédigé de façon totalement non-encyclopédique. Je ne connais pas de source qui donne le pourcentage de décollage par treuillage en France et encore moins ailleurs (il faut éviter de limiter cet article très général au seul cas français, ou alors il faut le signaler). Sans référence, dans un sens comme dans l'autre, le paragraphe pourrait être rédigé comme suit : disparition progressive du treuillage au profit du remorquage puis, récemment, réapparition du treuillage pour des raisons d'économie et d'écologie.--AnTeaX (d) 9 janvier 2012 à 10:03 (CET)

En supposant que la quantité d'air dans le ballon ne varie pas, ... le volume deviendra plus important avec la température[modifier le code]

Il est écrit, à propos du décollage d'un aérostat: “En supposant que la quantité d'air dans le ballon ne varie pas, il en résulte que le volume deviendra plus important avec la température.”

Or, l'enveloppe d'une montgolfière étant construite dans un matériau très peu élastique, le volume interne d'air peut-il varier en fonction de la température? La pression à l'orifice du ballon, le ballon étant ouvert, ne serait-elle pas égale à la pression atmosphérique? L'hypothèse “que la quantité d'air dans le ballon ne varie pas” est-elle correcte?

Si du gaz se dilate par chauffage dans un volume non extensible, mais doté d'un orifice, ne faut-il pas au contraire qu'une partie de ce gaz s'échappe?

--Jmfalisse (d) 16 juin 2013 à 20:20 (CEST)

Décollage .[modifier le code]

Bonjour, en consultant le site, je découvre que la "page" Décollage comporte deux sous titres :

- les appareils à décollage court .
- les Hélicoptères .

En fait aucun n'est traité, pour les STOL, ça ne me semble pas important (à mon avis ne justifie pas de sous titre); par contre, le pilotage hélicoptère et assez particulier, mais mes rudiments de connaissance à ce sujet ne me permettent pas de le traiter . Dans l'attente de rédacteurs qualifiés, je propose le suppression de ces sous titres . Cordialement, Michel .