Discussion:Cannabidiol

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

PAGE traduite pour cannabidiol en français, séparée de cannabinoides a cause de son importance svp il manque traduire de l'anglais au français les usages médicinales et les références.

svp ne pas eliminer sans en parler ici, merci beaucoup amusez vous.

Vjiced (d) 30 décembre 2012 à 17:01 (CET)

Shop a Paris[modifier le code]

ou ajouter l'ouverture en France de cofee shop dédié au cbd? https://www.sortiraparis.com/actualites/a-paris/articles/169698-cofyshop-le-premier-vrai-coffee-shop-de-paris

Non neutre[modifier le code]

Cette page est a corriger d'urgence. Beaucoup de choses non sourcé. Beaucoup de choses non neutre. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 37.114.71.161 (discuter), le 28 septembre 2019 à 00:29 (CEST)

Sativa[modifier le code]

Les plants de cannabis sativa subsp sativa sont autorisés car ils ne permettent pas d'en extraire des stupéfiant alors que la majorité de la beuh vendue est de la sativa ?? Ça porte à confusion. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Esteban Outeiral Dias (discuter), le 7 janvier 2020 à 17:02 (CET)

Quelqu'un a écrit, dans "Légalité > France", la chose suivante : "Il convient de distinguer précisément deux variétés de plantes dont il peut être extrait :

   le Cannabis sativa ssp. indica («cannabis» ou «chanvre indien») utilisé pour ses propriétés stupéfiantes : NON AUTORISÉ, car variétés de chanvre « à drogue » dispose l'article R. 5132-86 du code de la santé publique ;
   le Cannabis sativa L. ssp. sativa (« chanvre » ou « chanvre cultivé ») ordinaire, utilisé pour le textile, la cosmétique, l’alimentaire ou l'inhalation : AUTORISÉ, car variétés de chanvre « à fibre » respectant la santé publique, duquel on ne peut pas tirer de stupéfiants : marijuana (cannabis/chanvre indien) ou haschisch (résine de cannabis/résine de chanvre indien)38."


Cette partie n'a absolument aucun sens.

  • D'une part, la règlementation n'est pas basée sur la la dichotomie des sous-espèces mais simplement sur le taux de THC et une liste de cultivars autorisés (arrêté de 1990, cité en référence 38 : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000351447).
  • D'autre part, il parfaitement faux de dire que les plantes dites sativa ne peuvent pas produire de stupéfiants.
  • Enfin, la tendance actuelle va plutôt dans le sens d'un abandon de cette classification en génotype/phénotype indica/sativa au profit de la valorisation des chémotypes...


Le dernier point est hors sujet vis-à-vis du CBD et non sourcé de ma part, mais les deux premiers justifient à eux seuls le retrait de cette partie.

--Arecibo (discuter) 5 juin 2020 à 08:50 (CEST)

Le sujet est bien traité[modifier le code]

Les mentalités évoluent et c'est une bonne chose. Il y a des textes intéressants chez cocorikush.fr à lire... — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Jonathanborgue (discuter), le 18 avril 2020 à 00:02 (CEST)

Propriétés pharmacologiques et applications thérapeutiques[modifier le code]

Je peux en parler puisque je connais quelqu'un qui se sert de cette substance pour réduire les douleurs liées à la fibromyalgie. Donc l'huile de CBD ça aide à réduire les douleurs mais pas n'importe quelle huile de CBD. J'ai lu aussi que cela peut aider les personnes atteintes de schizophrénie é réduire les troubles psychotiques. Je me suis renseigné auprès de ces personnes et c'est du vent. Et rien ne change avec l'entente de voix. Donc, mis à part une certaine huile de CBD, ça ne vaut pas mieux qu'une botte de foin. L'effet placebo, vous connaissez ? — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 176.127.119.239 (discuter), le 27 juillet 2020 à 02:44 (CEST)