Discussion:Bronzage

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Ridicule.[modifier le code]

Il va falloir apporter des citations afin d'établir que ’’Au cours de l'histoire le teint hâlé a été à la mode de façon cyclique. ’’. Le teint hâlé n’a jamais été à la mode avant les années 20 du siècle dernier. Prétendre le contraire, c'est mentir.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 2001:1528:137:1::3 (discuter), le 18 février 2013 à 13:56 (CET).

Modifications[modifier le code]

J'ai corrigé 2 absurdités qui je l'espère ne sont pas restées trop longtemps :

Une comparaison en commentaire temporaire des modifications est présentée ci-dessous :

(1) (a) Il est évident que le surdosage le plus risqué est le surdosage d'UV et non de vit D. (b) la vitamine D est une substance très peu toxique à haute dose (en général bien sûr). (c) même les noirs arrivent à synthétiser de la vit D (e) je ne connais pas les autres mécanisme régulateurs, mais il peuvent avoir lieu à n'importe quel stade de la chaîne de fabrication de la vit D et la barrière semi opaque de mélanine n'est que le 1er stade de cette chaîne.

(2) Le coup de soleil en alerte?? Vous connaissez beaucoup de gens qui ont mal avant le coup de soleil? Ce qui serait vraiment utile! Et bien non, on à mal le soir ou le lendemain quand c'est trop tard pour éviter la brulure! Après oui on ne supporte plus la moindre exposition ce qui est utile pour ne pas aggraver le cas, plus ou moins comme pour n'importe quel autre blessure confrontée à sa cause première, donc une hyper sensitivité d'écorché mais pas vraiment un détecteur d'UV qui dit stop quand on a la bonne dose! En bref c'est pas au point, et c'est pas étonnant car la nature n'a pas pu s'adapter aux congés payés à la mer et aux changement vestimentaires brutaux qui dans un monde primitif de chasseurs cueilleurs devaient être beaucoup plkus progressif et surtout tous les jours dehors sans atteinte à la couche d'ozone!

(3) A noter aussi chers amis lecteurs assez curieux pour éplucher les commentaires que ce n'est certainement pas pour rien que la vitamine D aux propriétés anti-cancéreuses est générée pile poil où il y a un risque de cancer par UV, en plus d'être liposoluble ce qui est très compatible avec les caractéristiques de l'épiderme elle reste comme par hasard en bonne quantité sur le lieu de sa production (sauf erreur pour ce dernier point, je me rappelle juste que le transport vers les autres organes est loin d'être évident ce qui renforce l'idée d'une génération pour les besoin locaux de l'épiderme vis à vis du stress UV).

A noter aussi que si comme les oiseaux ont pouvait voir dans le rayonnement UV on auraît probablement des moyens plus subtiles pour voir littéralement venir la menace du coup de soleil sans se faire plumer par ce dernier :-).

Avant : Mais alors, pourquoi bronze-t-on ? Si le corps s’est génétiquement photo-adapté au cours de l’évolution humaine, il a également conservé un mécanisme naturel de photo-adaptation pour réguler la dose d’UV absorbée. Ce mécanisme sain et naturel s’appelle aujourd’hui le bronzage. Le soleil donne la même couleur aux gens grâce à la mélanine qui colore la peau. Celle-ci permet de filtrer la dose d’UV absorbée par le corps afin d’éviter d’être en surdosage. Être en surdosage de vitamine D, tout comme être en sous-dosage, peut-être nuisible au corps, c’est pourquoi nous développons un bronzage filtrant. Notre corps a même prévu des alertes comme le coup de soleil afin de nous amener à stopper une exposition trop brutale et trop importante. Notre peau dispose d’un mécanisme de réparation naturelle, mais si ce dernier est déclenché trop souvent, il risque de se fatiguer, ce qui pourrait entraîner des lésions cutanées permanentes.

Après : Mais alors, pourquoi bronze-t-on ? Si le corps s’est génétiquement photo-adapté au cours de l’évolution humaine, il a également conservé un mécanisme naturel de photo-adaptation pour réguler la dose d’UV absorbée. Ce mécanisme sain et naturel s’appelle aujourd’hui le bronzage. Le soleil donne la même couleur aux gens grâce à la mélanine qui colore la peau. Celle-ci permet de filtrer la dose d’UV absorbée par le corps afin d’éviter d’être en surdosage de rayonnement qui par coups de soleil interposés peuvent rapidement déboucher sur une destruction cellulaire importante. Il est évident que le bronzage rentre en jeux dans la régulation de la production de vitamine D, mais il est loin d'être le seul phénomène participant à la régulation de la synthèse de la vitamine D. Il est intéressant de constater que les coups de soleils ne sont pas un moyen d'alerte efficace vu que la sensation de brulure apparait souvent plusieurs heures après que les dommages cellulaires aient été causé! Cette relative inefficacité de l'alerte n'est pas vraiment étonnante si l'on songe au côté artificiel de la vie moderne dans les villes puissamment ombragées par les grands immeubles tout en nous maintenant entre 4 murs pour de longues heures de travail diurne, pour nous lâcher ensuite au gros de l'été avec 4 semaines de vacances souvent choisies en plein soleil. A noter aussi que notre peau dispose d’un mécanisme de réparation naturelle, mais si ce dernier est déclenché trop souvent, il risque de se fatiguer, ce qui pourrait entraîner des lésions cutanées permanentes.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par Tardig4ade (discuter), le 1 mai 2010 à 23:46 (CET).

Copyvio ?[modifier le code]

La plupart du contenu semble est un recopiage de http://www.snpbc.org/snpbc/ --88.160.174.38 (d) 27 novembre 2007 à 21:38 (CET)

Il serait intéressant de faire une section "mode". En effet, le bronzage est à la mode mais ça n'a pas toujours été le cas... En plus, la mode "peau blanche" pourrait revenir prochainement. Je ne suis pas assez informer pour faire ça moi-même! 83.172.201.46 (d) 29 septembre 2009 à 11:26 (CEST)

Le tabac et le cancer de la peau[modifier le code]

Quelqu'un demandait une référence quant au fait que le tabac puisse causer le cancer de la peau. En faisant des recherches, je suis tombé sur le site de la société canadienne du cancer qui spécifiait que le tabac n'était pas une cause du cancer de la peau. je l'ai donc enlevé. Je joint la référence + la phrase intéressante.

« Il est depuis longtemps admis que le tabagisme est une cause importante de cancer et qu’il explique environ 30 % des cas de cancer (à l’exclusion du cancer de la peau autre que le mélanome) et des décès par cancer. » Progrès dans la prévention du cancer : facteurs de risque, http://www.cancer.ca/canada-wide/about%20cancer/cancer%20statistics/canadian%20cancer%20statistics/special%20topics/progress%20in%20cancer%20prevention%20modifiable%20risk%20factors.aspx?sc_lang=fr-ca

--Anthony Lorrain (d) 3 mai 2010 à 01:25 (CEST)