Discussion:Émulation

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

« Exécutables »[modifier le code]

je pense qu'il serait bon de définir ce terme.

Je propose : "Un exécutable est un fichier informatique contenant des instructions (avec l'objectif d'obtenir un résultat après exécution) directement interprétables par le système d'exploitation de l'ordinateur sur lequel on l'exécute. Ces instructions peuvent être directement compréhensibles par le microprocesseur (on parle alors de langage machine) ou peuvent nécessiter un interpréteur installé sur le système (on parle alors de pseudo-code)"

à vérifier l'existence ou à définir ensuite : "langage machine", "pseudo-code", "microprocesseur".


Pour les defs, c'est trop technique pour moi, là ;) mais ça a l'air exact. Je propose un petit ajout sur la notion d'abandonware et des jeux tombés dans le domaine public. Car dans certains cas (ex. les jeux Lankhor), avoir le jeu original pour y jouer en émulation n'est pas -obligatoire- comme mentionné. Je veux bien me charger de l'ajout Nicojull

Faites pas attention je faisais mon boulet...ben oui il y a déjà une page sur l'abandonware.


Pour autant que je sache, dans le domaine matériel (électronique numérique), on parle d'émulateur pour un composant reproduisant à l'identique le comportement d'un microprocesseur et offrant des capacités de débogage (observation des registres, du bus, modification des registres, etc...). L'avantage de cet outil de débogage est qu'il est potentiellement non intrusif : on peut se contenter d'observer sans retarder (arrêter) le microprocesseur ni modifier son comportement logique ou électrique.

Un émulateur se présente généralement sous la forme d'une carte émulant le comportement logique et électrique du microprocesseur et d'un connecteur identique à celui du boîtier du microprocesseur. Ainsi, on peut, avec une même carte, utiliser un véritable microprocesseur ou un émulateur.

Tout ceci pour dire que ce qui est actuellement définit comme étant un "émulateur" est appelé accadémiquement un "simulateur". Dans ce cas, on est nécessairement intrusif et certainement pas temps-réel.

JonathanIlias 13 oct 2004 à 09:32 (CEST)JonathanIlias

Emulateur "matériel" (suite)[modifier le code]


Bon, j'ai réagit un peu vite dans mon dernier commentaire. C'est parce que dans mon contexte professionnel, les définitions sont différentes.

Donc j'ai cherché un peu et effectivement, on trouve bien des émulateurs dans certains catalogues. J'hésite à donner une URL ici, je ne suis pas sûr qu'il soit d'usage de donner des références vers des sites commerçants.

Il est intéressant de savoir que ce genre de matériel est utilisé principalement dans le domaine appelé vulgairement "l'informatique embarquée", où le co-développement (conception logicielle et matérielle conjointe, co-design in english) et sur des microprocesseurs (ou plus précisément des microcontrôleurs) que je qualifierai de léger (8 voire 16 bits).

Ce genre de matériel est relativement coûteux car il est quelque peu complexe à concevoir et intéresse peu de monde.

D'un autre coté, une recherche sur google montre bien que la majorité des informaticiens comprennent "logiciel simulant le comportement d'un microprocesseur" lorsqu'on leur parle d'émulateur. Ce ne sera certainement pas la même réponse pour un électronicien développant des ordinateurs.

Alors du coup, je ne sais pas ce qu'il serait le plus judicieux de faire.

Aller contre le sens commun et changer complètement la définition ? Je ne pense pas que ce soit bon.

Créer une autre page ? Peut-être

Mettre les deux définitions sur la même page, dans deux sections différentes ? C'est peut-être ça qu'il faut faire.

Je vais préparer quelque chose à rédiger. Si quelqu'un veut réagir à mon intervention entre temps, ça sera avec plaisir ;)

Je pense qu'il ffaut exacement expliquer cela et éventuellement créer d'autres articles. bayo 25 juillet 2006 à 21:30 (CEST)

« Sites externes avec roms »[modifier le code]

Je ne crois pas quel mettre des sites externes, catalogue de roms, soit très légal.

C'est un annuaire de sites web traitant de l'émulation. Merci. bayo 4 février 2008 à 12:04 (CET)

C'est un annuaire listant des sites qui proposent des roms illégales...

On peut s'ammuser longtemps... bayo 5 février 2008 à 05:53 (CET)

Je ne suis pas là pour m'amuser, je ne crois pas que Wikipedia devrait renvoyer à un annuaire qui liste des sites qui donnent des roms qui sont illégales. Je te rapelle que l'émulation est bien légale mais pas les roms qui vont avec.

envoye des mail aux sites. bayo 5 février 2008 à 06:12 (CET)

Ne met simplement pas un renvoi aux sites. Grace à cet annuaire, nous pouvons avoir des roms Neo geo...

Rien compris. bayo 5 février 2008 à 06:17 (CET)

Ton annuaire renvoi à des sites qui sont illégaux avec leur roms!!!


Je vois pas bien le problème. Les sites sont responsables, et sans ces liens cela n'empèche personne de trouver des ROM (un indice google « télécharger ROM ») ; par ailleurs l'annuaire apporte du contenu significatif avec un éventail important d'émulateurs et les ROM ne sont pas spécialement mises en valeur. Enfin, et j'en termine pour ce matin, avec n'importe quelle chaine de 3 sites, on tombe fort probablement sur du contenu illégale. bayo 5 février 2008 à 06:36 (CET)

Ce n'est parce que google t'envoie à des sites illégaux que tu peux les mettre. Toutefois, ton deuxième lien est vraiment mieux que le premier qui offrait un accès plus rapide aux roms. Je suis donc en accord avec ce site externe comme compromis.

Merci, ce lien est effectivement bien mieux. bayo 10 février 2008 à 19:05 (CET)

statut légal des roms[modifier le code]

je ne suis pas du tout d'accord avec ce qui est écrit dans l'article à ce sujet. en France comme aux USA, la possession/distribution de ROMs est illégale dans quasiment tous les cas. Le fait de posséder un jeu d'arcade original ne donne pas le droit de faire la copie de la ROM sur un PC. de même pour les jeux consoles.

dans les 2 juridictions une affaire similaire a causé une jurisprudence qui a interdit explicitement d'appliquer l'exception de copie de sauvegarde dès lors qu'on change de support. réaliser une copie de sauvegarde d'un logiciel sur un autre support n'est valable que si le support original est volatile (disquettes...) mais ni dans le cas des cartouches de consoles (ou jeux d'arcade) ni des CD/DVD roms.

les premiers sites d'émulation à proposer des roms dans les années 90 ont inventé un disclaimer (qui disait qqch comme "les fichiers sont proposés à titre de démonstration, merci de les effacer 24h après leur téléchargement sauf si vous possédez un original du jeu". )... tout ça pour que leurs FAIs arrêtent de suspendre leur compte, mais sans aucune base légale.

maintenant à propos du commentaire comme quoi on ne risque probablement rien à utiliser les ROMs de la collection MAME qui datent d'avant 1990. en fait le montant de l'amende n'a rien à voir avec la valeur supposée du fichier. aux USA il s'agit d'une infraction au copyright qui peut être pénalisée jusqu'à $150,000 par infraction. en France on considère que c'est de la contrefaçon. mais dans le cas de particuliers, la loi se montre encore clémente. enfin, on a déjà vu des amendes assez carabinées pour téléchargement illégal.

Jerjer (d) 14 octobre 2008 à 14:01 (CEST)

Copie privée ? Sinon je suis assez d'accord. Rien n'est sourcé, c'est un peu lancées en l'aire des affirmations. Il faut nettoyer l'article, qui plus est le plan est à revoir (trois grand titre, console, arcade, jeu un peu partout... je n'ai pas relu l'article, mais ça me semble curieux). bayo 14 octobre 2008 à 18:43 (CEST)
Il fallait un peu de nettoyage dans la section jeux, j'ai passé mon coup de balai structurant, en précisant ce qui est du domaine du légal et ce qui ne l’est pas ; j'ai neutralisé le point de vue de l'article en rabattant au possible les annonces publicitaires (et les lancers de fleurs) en notes de bas de page (lorsque vraiment approprié). N'hésitez pas à me relire et à corriger. Il reste de nombreuses sources à trouver. Teuxe (d) 16 mai 2013 à 19:21 (CEST)

À recycler[modifier le code]

Le chapitre Obtenir les ROM doit être complètement remanié, à commencer par son nom. Wikipédia n'est pas un mode d'emploi ni un guide d'achat. On peut décrire le commerce et trafic des ROM (enfin s'il y a des sources), mais pas du point de vue d'une personne qui désire en obtenir. Marc Mongenet (d) 23 novembre 2008 à 20:11 (CET)