Dimitris Liantinis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dimitris Liantinis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Dimitris Liantinis est un philosophe grec né le et disparu volontairement en juin 1998 en se retirant dans une grotte ou l'on a retrouvé son squelette en 2005.

Il a enseigné la philosophie durant une trentaine d’années à l’Université Nationale d’Athènes. Il a également enseigné les sciences de l'éducation. Il a été très influencé par les présocratiques et la pensée de Friedrich Nietzsche. Par ailleurs, il est poète. Son épouse, Niκolitsa Georgopoulou, est aussi professeur de philosophie à l’Université d’Athènes et son œuvre, qui est focalisée sur l’ontologie et la métaphysique classique pose un rang très important.

L’œuvre de Liantinis est très diversifiée et multiple. Éros et Thanatos sont au centre de sa pensée philosophique. Il a concentré sur la poésie de Rainer Maria Rilke en montrant d’originalité unique à l’analyse. L’Académie d’Athènes l’a couronné pour son livre concernant Dionysos Solomos, un grand poète grec. Liantinis a également disséqué le discours poétique de Georges Séféris (Prix Nobel de Littérature, 1963). Il a aussi écrit des livres concernant les Sciences de l’Education ou l’histoire de la philosophie et il a traduit l’Ecce Homo de Nietzsche. Son livre le plus réputé est Gemma, une critique contemporaine de la culture grecque.

Dimitris Liantinis a disparu en 1998 en laissant une lettre pour sa fille. Son recueil de poèmes est publié et préfacé par son épouse, Professeur N. Georgopoulou en 2006.