Argel (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Argel
Image illustrative de l’article Argel (football)
Biographie
Nom Argélico Fucks
Nationalité Brésilien
Naissance (47 ans)
Santa Rosa (Brésil)
Taille 1,80 m
Poste Défenseur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
19921995 Internacional 42 (3)
19961997 Verdy Kawasaki 32 (0)
19971998 Santos 21 (2)
1999 Porto 5 (1)
2000 Palmeiras 40 (4)
20012004 Benfica 79 (7)
2005 Racing Santander 2 (0)
2005 Cruzeiro 2 (0)
2006 Canoas 10 (0)
2007 Zhejiang Lucheng 22 (1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
19921993 Brésil -20
1995 Brésil1 (0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2008 Mogi Mirim
2009 Guaratinguetá
2009 Caxias
2009 Guaratinguetá
2009 Campinense
2010 São José-RS
2010 Criciúma
2011 Guarani
2011 Botafogo-SP
2011 Caxias
2012 Brasiliense
2012 Joinville
2012 Figueirense
2012 Avaí
2013 Red Bull Brasil
2013 América de Natal
2013 Criciúma
2014 Portuguesa
2014-2015 Figueirense
2015-2016 Internacional
2016 Figueirense
2016-2017 Vitória
2017 Goias
2018 Criciúma
2018 Coritiba
2019 CSA
2019-2020 Ceará
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Argélico Fucks, dit Argel, né le , est un footballeur brésilien, reconverti entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Argel fait ses débuts au Sport Club Internacional en 1992 et y remporte notamment la Coupe du Brésil. Il est régulièrement sélectionné en équipe du Brésil des moins de 20 ans, notamment pour le championnat d'Amérique du Sud 1992 et pour la Coupe du monde 1993[1], que le Brésil remporte. Argel fait finalement ses débuts en équipe nationale le face au Honduras. C'est sa seule et unique sélection[2].

Le défenseur signe en 1996 au Verdy Kawasaki, un des principaux clubs de la J-League. Début 1998 il fait son retour au Brésil, au Santos FC, qui remporte la Copa CONMEBOL cette année-là. En 1999, il est prêté au FC Porto, au Portugal, mais il ne parvient pas à s'imposer dans une équipe qui va remporter le titre national, et retourne dès l'hiver à Palmeiras. Son club remporte notamment la Coupe des champions de football en 2000.

À l'été 2001, il revient en Portugal, au Benfica de Lisbonne cette fois. Titulaire les premières saisons, il y remporte la Coupe du Portugal en 2004. Alors qu'il joue moins, il met fin à son contrat en , quelques mois avant le titre de champion remporté par le club. Il signe au Racing de Santander, mais n'y joue quasiment pas. Après six mois, il fait son retour au Brésil, au Cruzeiro Esporte Clube, puis au Canoas Sport Club. En 2007 il termine sa carrière sur une dernière pige en Chine, au Zhejiang Lucheng[3].

Devenu entraîneur, il fait ses débuts au Guaratinguetá Futebol de à . Il signe au Campinense Clube en juin 2009 puis au Criciúma Esporte Clube en . Il est nommé en sur le banc du Guarani Futebol Clube mais ne reste que trois mois en poste. En , il est nommé par Figueirense. En , il quitte le club. Il entraine ensuite Avaí Futebol Clube jusqu'à début [4].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]