Dialioideae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Dialioideae sont une des six sous-familles de plantes de la famille des Fabaceae (Leguminoseae) définies en 2017 par le Legume Phylogeny Working Group. Cette sous-famille, qui comprend de nombreux arbres et arbustes tropicaux, regroupe 17 genres (soit environ 90 espèces) largement répandus dans les régions tropicales. Elle correspond à un clade précédemment inclus dans la sous-famille des Caesalpinioideae.

Elle répond à la définition cladistique suivante :

« groupe-couronne le plus inclusif contenant Poeppigia procera C.Presl et Dialium guianense (Aubl.) Sandwith, mais pas Cercis canadensis L., Duparquetia orchidacea Baill., ou Bobgunnia fistuloides (Harms) JH Kirkbr. & Wiersema[1]. »

Les membres de cette sous-famille partagent également les caractéristiques morphologiques suivantes : présence d'inflorescences cymeuses, absence de trachéides aréolées dans le xylème et perte importante d’organes[3],[4].

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Les Dialioideae comprennent les genres suivants[1] :

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Les Dialioideae présentent les relations phylogénétiques suivantes[5] (comparer [3],[6],[7],[8])

Fabales

Groupe externe


Dialioideae

Poeppigia





Eligmocarpus



Baudouinia






Uittienia



Zenia







Distemonanthus



Apuleia






Koompassia



Martiodendron





Mendoravia




Storckiella




Kalappia




Petalostylis



Labichea









Dialium (y compris Dicorynia et Androcalymma)







Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) The Legume Phylogeny Working Group (LPWG)., « A new subfamily classification of the Leguminosae based on a taxonomically comprehensive phylogeny », Taxon (journal), vol. 66, no 1,‎ , p. 44–77 (DOI 10.12705/661.3, lire en ligne).
  2. Tropicos, consulté le 7 mars 2019
  3. a b et c (en) Advances in Legume Systematics, Part 10: Higher Level Systematics, Royal Botanic Gardens, Kew, , 37–62 p. (ISBN 9781842460542), chap. Phylogenetic relationships in Caesalpinioid legumes: A preliminary analysis based on morphological and molecular data.
  4. (en) « Floral ontogeny in Dialiinae (Caesalpinioideae: Cassieae), a study in organ loss and instability », South African Journal of Botany, vol. 89,‎ , p. 188–209 (DOI 10.1016/j.sajb.2013.06.020, lire en ligne).
  5. (en) Zimmerman E., Systematics and floral evolution of the Dialiinae (Caesalpinioideae), a diverse lineage of tropical legumes, Papyrus: Institutional Repository, Université de Montréal, (lire en ligne).
  6. (en) « Phylogenetic Relationships in the Caesalpinioideae (Leguminosae) as Inferred from Chloroplast trnL Intron Sequences », Systematic Botany, vol. 26, no 3,‎ , p. 487–514 (DOI 10.1043/0363-6445-26.3.487, lire en ligne).
  7. (en) « Phylogenetic patterns and diversification in the caesalpinioid legumes », Botany, vol. 86, no 7,‎ , p. 697–718 (DOI 10.1139/B08-058, lire en ligne).
  8. (en) « reconstruction in the Caesalpinieae grade (Leguminosae) based on duplicated copies of the sucrose synthase gene and plastid markers », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 65, no 1,‎ , p. 149–162 (DOI 10.1016/j.ympev.2012.05.035, lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :