Denis Lacorne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section d'une biographie doit être recyclé. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Une réorganisation et une clarification du contenu est nécessaire. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Denis Lacorne
Naissance
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Autres activités
Directeur de recherche de classe exceptionnelle de la Fondation Nationale des Sciences Politiques au CERI-Sciences Po
Formation

Denis Lacorne (1945-) est un politiste français. Il est directeur de recherche au Centre de Recherches Internationales de Sciences Po.

Ses travaux portent sur les élections américaines, la construction des identités nationales, le multiculturalisme, les politiques de tolérance et de laïcité dans une perspective comparée[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Denis Lacorne est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et détenteur d'une maîtrise de relations internationales (M.A.), d'une maîtrise de science politique (M.Ph.) et d'un doctorat de science politique de l'Université Yale (Yale Ph.D., 1976). Il a séjourné 12 ans aux États-Unis et 2 ans au Canada. En 1982, il est entré au CERI dont il fait toujours partie en qualité de directeur de recherche. Il enseigne à l'Ecole des Affaires Internationales de Sciences Po (Paris).

Il a été professeur invité de plusieurs universités au nombre desquelles :

Il a été chercheur invité au Remarque Institute de NYU, à l'Institute of Governmental Studies (IGS) de l'Université de Californie à Berkeley, à l'Institute for Religion, Culture and Public Life de l'Université Columbia de New York, à la School of Education de l'Université Waseda de Tokyo, au Stanford Humanities Center de l'Université Stanford. Il a été "affiliated scholar" du Bill Lane Center for the American West de l'Université Stanford (décembre 2015-février 2016).

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Conférences et travaux en cours
  • Une recherche en cours sur la "culture de la Silicon Valley" et le développement de l'entrepreunariat français.
  • Une conférence, co-organisée avec Laurent Cohen-Tanugi, sur "The New Politics of Church/State Relations", Stanford University Humanities Center, 3 et 4 décembre 2015
  • "Blasphemy in France, from Voltaire to the Present", Conference on "Terror, Freedom, Blasphemy: Reflections on Citizenship in our Times", organized by the Sohaib and Sara Abbasi Program in Islamic Studies, Stanford University, 30 janvier 2015.
  • Conférence organisée avec François de Chantal sur "Obama et les élections de mi-mandat. Analyse d'un échec annoncé", CERI-Sciences Po et Université Paris Diderot, Paris, 7 novembre 2014. Les participants étaient Thad Kousser (UC San Diego), Gerg Wawro (Columbia University), Aurélie Godet (Université Paris Diderot), Audrey Célestine (Université Lille 3), Alix Meyer (Université de Bourgogne), Alexandra de Hoop Scheffer (German Marshall Fund of the United States), Olivier Richomme (University Lyon 2), suivi de la projection du film documentaire de Sascha Rice, "California State of Mind" sur la vie politique en Californie à l'époque du Gouverneur Pat Brown.
  • Conférences et participation à des cours et tables rondes à l'Université Stanford en février, mars et avril 2013 (Stanford Humanities Center, School of Religious Studies, Department of History et Stanford Law School).
  • Co-organisation d'une conférence sur le tricentenaire de l'Abbé Raynal, Paris, Bibliothèque François Mitterrand et Institut des Amériques, 13-14 juin 2013
  • Co-organisation d'une conférence sur les élections présidentielles américaines avec Alexandra de Hoop Scheffer au Ceri-Sciences Po avec le soutien du German Marshall Fund of the United States, Sciences Po, 25-26 octobre 2012
  • "Constructing the American Nation: Two Rival Narratives", Research Workshop in American Politics, UC-Berkeley, Institute of Governmental Studies, 25 janvier 2012
  • "Religion in America. A Transatlantic Perspective from Voltaire to Bernard-Henri Lévy", Stanford University, Division of Literatures, Cultures and Languages, 12 janvier 2012
  • Recherches sur le multiculturalisme, l'identité nationale, la diversité ethnique, culturelle et religieuse, les élections américaines
  • Enquête ethnographique sur un "Gherrio en transition" : East Palo Alto (Californie, États-Unis)
  • Débat avec Dominique Schnapper, "Identités et Politiques de la diversité", video, CERI "Au Fil des Mots", <www.ceri-sciences-po.org/aufildesmots/?p=9>

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les Notables rouges. La construction municipale de l'union de la Gauche. Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1980, (ISBN 2-7246-0438-5)
  • L’Amérique dans les têtes, (avec Jacques Rupnik et Marie-France Toinet, dir.), Paris, Hachette, 1986, (ISBN 2-01-011409-4)
  • De l’arme économique, (avec C. Lachaux et C. Lamoureux), Paris, Fondation pour les Études de Défense Nationale, Coll. Les 7 épées, 1987, (ISBN 2-85789-068-0)
  • Le Libéralisme à l’américaine. L'État et le marché, (avec M.-F. Toinet et H. Kempf), Paris, Economica, 1989, (ISBN 2-7178-1656-9)
  • L’Invention de la République américaine, Paris, Hachette-Pluriel, 2008, 2e édition (ISBN 978-2-01-279462-7)[2]
  • La Politique de Babel. Du monolinguisme d'État au plurilinguisme des peuples, (avec Tony Judt, dir.), Paris, Éditions Karthala, coll. Recherches internationales, 2002, (ISBN 2-84586-240-7)
  • La Crise de l’identité américaine, Paris, Gallimard, 2003, (coll. «Tel Poche») éd. revue et augmentée, (ISBN 2-07-076909-7). Prix "France/Amérique"; éd. italienne: La Crisi dell'identita americana, Rome, editori Riuniti, 1999.
  • Les États-Unis, (dir.), Paris, Fayard, 2006, (ISBN 2-213-62672-3)
  • De la religion en Amérique. Essai d'histoire politique, Paris, Gallimard, 2007, (ISBN 2-07-073526-5) . Prix du Sénat du livre d'histoire 2008, édition révisée et augmentée, Paris, Gallimard, coll. "Folio essais", octobre 2012 (ISBN 978-2-07-044924-8)[3]
  • La Présidence impériale de Franklin D. Roosevelt à George W. Bush, (avec Justin Vaïsse, dir.), Paris, Odile Jacob, 2007 (édition bilingue), (ISBN 978-2-7381-2028-1)
  • Les Politiques de la diversité. Expériences anglaise et américaine (avec Emmanuelle Le Texier et Olivier Estèves, dir.), Presses de Sciences Po, 2010.
  • Religion in America. A Political History. Foreword by Tony Judt, translated by George Holoch, New York, Columbia University Press, 2014 (Second paperback edition with a postcript). (ISBN 978-0-231-15100-9).
  • La Diplomatie au défi des religions. Tensions, guerres, médiations, Paris, Odile Jacob, 2014 (co-dirigé avec Justin Vaïsse et Jean-Paul Willaime)
  • Les Frontières de la tolérance, Paris, Gallimard, 2016. ISBN 978-2-07-013024-5[4].

En anglais[modifier | modifier le code]

  • The Rise and Fall of Anti-Americanism. A Century of French Perception, (avec Jacques Rupnik et Marie-France Toinet, dir.), New York, St Martin's, 1990, (ISBN 0-333-49025-8)
  • Language, Nation and State. Identity Politics in a Multilingual Age (with Tony Judt, eds.), New York, Palgrave, 2004, (traduction anglaise de La Politique de Babel), (ISBN 1-4039-6393-2)
  • With Us or Against Us. Essays on Global Anti-Americanism (with Tony Judt, eds.), New York, Palgrave, 2005, (ISBN 1-4039-6951-5)
  • Religion in America. A Political History, New York, Columbia University Press, 2014 (second (paperback) edition with a postcript) (ISBN 978-0-231-15100-9)[5]
  • "Breaching the Wall of Separation" in Jean Cohen and Cécile Laborde (eds.), Religion, Secularism and Constitutional Democracy, New York, Columbia University Press, 2016

Articles récents

  • "Le grand retournement. Les élections présidentielles de 2016 et les divisions de l'Amérique", Le Débat, n° 193, janvier-février 2017
  • "Ce concept de tolérance que la France a oublié", entretien avec M-O Bherer, Le Monde, 2 décembre 2016[6]
  • "Barack Obama, briseur de stéréotypes", Le Monde, 6 novembre 2008.
  • "Le réveil des fondamentalistes américains" (entretien), Marianne/L'Histoire, août-septembre, 2009.
  • "Mobilisations ethniques contre violences urbaines: East Palo Alto (Californie)", chapitre dans Les Politiques de la diversité, Paris, Presses de Sciences Po, 2010
  • "Quelle place faut-il accorder à la religion dans la conduite de la politique étrangère des États-Unis", Critique Internationale, n° 49, octobre-décembre 2010.
  • "Breaking Down the Wall of Separation. From JFK to Santorum and Mitt Romney", Huffington Post (USA), 1er novembre 2011
  • "Religion et politique aux États-Unis. Entre laïcité et puritanisme", Esprit, novembre 2012
  • "En Estados Unidos, solo cuenta la soberania del pueblo", entretien avec Juan-Cristobal Cruz Revueltas, Metapolitica (Mexique), octubre-diciembre de 2012.
  • "Politique et religion en France et aux États-Unis" (entretien), L'ENA hors les murs, octobre 2012, n° 425.
  • "Obama contre Romney. Deux versions du rêve américain", Le Débat, janvier-février 2013
  • "Les États-Unis confrontés à la tyrannie de la minorité", Le Monde, 10 octobre 2013
  • "Romney, el ultimo discipulo de Samuel Huntington, o la muerte del 'credo americano', Metapolitica (Mexique), Enero-Marzo de 2013.
  • "Incomprises ou méconnues: les laïcités française et américaine" (avec A. Barb), chapitre dans La Diplomatie au défi des religions, Paris, Odile Jacob, 2014.
  • "Sur le long terme, le calcul électoral est évident" (sur la politique d'immigration du président Obama), Libération, 22 novembre 2014
  • "Aux origines du multiculturalisme américain. Le pluralisme ou la Kultur Klux Klan?", Le Débat, n°186, sept.-octobre 2015
  • "Aux États-Unis, le vote latino détient la clé du scrutin présidentiel", Le Monde, 21 avril 2016
  • "La Migracion Mexicana y los elecciones de 2016 en Estados Unidos", Metapolitica (Mexique), Juillet-septembre 2016
  • [7]"Aux États-Unis, l'Etat n'organise pas la tolérance", entretien, Le Point, 29 septembre 2016
  • " Trump: Le candidat a réactivé la xénophobie des années 1900-1920", Le Monde, 11 novembre 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Chercheurs | Sciences Po CERI », sur www.sciencespo.fr (consulté le 20 septembre 2016)
  2. Compte-rendu critique de Georges Vedel, Revue française de science politique, vol. 42, n° 1, 1992, p. 128-129
  3. Compte-rendu critique de Roger-Paul Droit, « Chronique : In God We Trust », Le Monde, 16 novembre 2007 et d'Odile Rudelle, Revue Française de Science Politique, 2008, n° 1, p. 148 et suiv.
  4. « Les Frontières de la tolérance sur le catalogue Gallimard »
  5. Reviewed by Thomas E. Buckley, American Historical Review, Dec. 12, 2012, http://ahr.oxfordjournals.org; reviewed by Elson J. Eisenach, Journal of American History, Sept. 2012, http://jah.oxfordjournals.org
  6. Marc-Olivier Bherer, « Denis Lacorne : « Ce concept de tolérance que la France a oublié » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  7. Denis Lacorne, « "Aux Etats-Unis, l'Etat n'organise pas la tolérance" », Le Point,‎ , p. 147-149