Demi-couronne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Demi-couronne
Pays Royaume-Uni
Valeur 1⁄8 Livre Sterling
Masse 14,14 (1 816−1 970) g
Diamètre 32,31 (1 816−1 970) mm
Épaisseur 2,15 mm
Tranche Striée
Composition 92,5% Ag (1816-1919)

50% Ag (1920-1946) Cupronickel (1947-1970)

Année d'émission 1707-1970
Numéro catalogue
Avers
Avers
Gravure Effigie du monarque (Élisabeth II ici) entourée par une inscription indiquant son titre
Graveur Mary Gillick
Revers
Revers
Gravure Armes du Royaume-Uni entourées d'inscriptions et année de frappe
Graveur Divers (Edgar Fuller, Cecil Thomas, George William de Saulles[1]

La demi-couronne est une pièce de monnaie britannique antérieure à la décimalisation du système monétaire de 1971. Utilisée au Royaume-Uni et dans ses dépendances, elle valait la moitié d'une couronne, soit deux shillings et six pence[2], c'est-à-dire 1/8 de livre sterling.

Histoire[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

La demi-couronne a été utilisée pour la première fois en 1549, durant le règne du roi Édouard VI. La circulation de ces pièces connut 2 interruptions : durant le règne de Marie Ire et celui d'Édouard VIII ; durant l'interrègne de 1649–1660, une demi-couronne républicaine fut instituée, portant les armes du Commonwealth, malgré l'évocation royaliste du nom. Quand Oliver Cromwell s'est déclaré "Seigneur protecteur d'Angleterre" ("Lord Protector of England"), Les demi-couronnes furent gravées avec son portrait semi-royal. La valeur de la pièce n'y est gravée que depuis 1893, sur le revers.

La demi-couronne fut démonétisée le (avant les autres pièces pré-décimales), l'année précédent le passage au système monétaire décimal (Decimal Day). Il n’existe aucune pièce décimale de même valeur (12,5 p).

Histoire au fil des règnes[modifier | modifier le code]

  • Henri VIII : la première demi-couronne, frappée en or en 1526.
  • Édouard VI : mise en circulation de la première demi-couronne en argent en 1551. La pièce montrait le roi à cheval.
  • Marie Ire : la demi-couronne fut frappée pour le mariage de la reine au roi Philippe II d'Espagne en 1554 mais n'a jamais été mise en circulation. 3 spécimens sont connus aujourd'hui (Photos Photos de ces pièces).
  • Élisabeth Ire : les demi-couronnes en or réapparurent, mais l'argent fut sélectionné vers la fin du règne.
  • Jacques VI et Ier : des pièces en or et en argent furent frappées.
  • Charles Ier : toutes les pièces étaient frappées en argent, dont les pièces de nécessité datant de la guerre civile.
    Une demi-couronne frappée sous Charles I.
    Cette demi-couronne datant de Charles I fut frappée à partir d'une plaque d'argent martelée, pendant l'un des sièges de Newark-on-Trent (Nottinghamshire), pendant la guerre civile.
  • Commonwealth d'Angleterre : des pièces d'Oliver Cromwell furent mises en circulation (voir image). En 1656 et en 1658, des demi-couronnes striées ont été mises en circulation à l'effigie d'Oliver Cromwell.
    Demi-couronne d'Oliver Cromwell.
    Une demi-couronne d'Oliver Cromwell datée de 1658
  • Charles II 1663–1685 : mise en circulation de demi-couronnes en argent. Ce règne vit également la fin des demi-couronnes martelées.
  • De Jacques II à Édouard VII (Guillaume III , Marie II, Anne, George Ier à IV, Guillaume IV et Victoria), soit de 1685 à 1910 : Les demi-couronnes sont en argent.
  • George V 1910–1936 : pièces en argent sterling (92,5 % Ag) jusqu'en 1919, à partir de là, un alliage de 50 % Ag est utilisé.
  • Édouard VIII 1936 : 50 % argent. Non émises pour la circulation.
  • George VI 1937–1952 : des demi-couronnes en alliage de 50 % d'argent ont été émises jusqu'en 1946, à partir de quand les pièces ont commencé à être frappées en cupronickel.
  • Élisabeth II 1952–1970 : L'émission continue est stoppée en 1967 (voir le tableau plus bas) mais une dernière série de collection fut frappée en 1970.

Inscriptions[modifier | modifier le code]

Sur l'avers, autour de l'effigie du monarque est gravée l'inscription suivante : "[Nom latin du monarque]•DEI•GRA•BRITT•OMN•REX" abrégée de "Dei Gratia Britanniarum Omnium Rex" ([Nom du monarque] roi/reine de toutes les Bretagnes par la grâce de Dieu). Remarque : Lorsque le souverain est une reine, le mot "REX" (roi) est remplacé par "REGINA" (reine).

Dimension et masse[modifier | modifier le code]

À partir de 1816 (durant le règne de George III), toutes les demi-couronnes ont un diamètre de 32 mm et une masse de 14,1 g. Ces dimensions resteront identiques jusqu'à la décimalisation[3].

Monnayage[modifier | modifier le code]

Les nombres de frappes ci-dessous sont tirés de l'édition annuelle anglaise de COIN YEARBOOK[4].

Recensement des frappes de demi-couronnes
Monarque Année Nombre de frappes Dont Belle-Épreuve[5] Année Nombre de frappes Dont Belle-Épreuve
Reine Victoria 1887 1 438 046 1 084 1888 1 428 787 0
1889 4 811 954 0 1890 3 228 111 0
1891 2 284 632 0 1892 1 710 946 0
1893 1 792 600 1 312 1894 1 524 960 0
1895 1 772 662 0 1896 2 148 505 0
1897 1 678 643 0 1898 1 870 055 0
1899 2 865 872 0 1900 4 479 128
1901 1 516 570 0
Roi Édouard VII
1902 1,316,008 15,123 1903 274 840 0
1904 709 652 0 1905 166 008 0
1906 2 886 206 0 1907 3 693 930 0
1908 1 785 889 0 1909 3 051 592 0
1910 2 557 685 0
Roi George V
1911 2 914 573 6 007 1912 4 700 789 0
1913 4 090 169 0 1914 18 333 003 0
1915 32 433 066 0 1916 29 530 020 0
1917 11 172 052 0 1918 29 079 592 0
1919 10 266 737 0 1920 17 982 077 0
1921 23 677 889 0 1922 16 396 724 0
1923 26 308 526 0 1924 5 866 294 0
1925 1 413 461 0 1926 4 473 516 0
1927 6 837 872 15 000 1928 18 762 727 0
1929 17 632 636 0 1930 809 051 0
1931 11 264 468 0 1932 4 793 643 0
1933 10 311 494 0 1934 2 422 399 0
1935 7 022 216 0 1936 7 039 423 0
Roi George VI
1937 9 106 440 26 402 1938 6 426 478 0
1939 15 478 635 0 1940 17 948 439 0
1941 15 773 984 0 1942 31 220 090 0
1943 15 462 875 0 1944 15 255 165 0
1946 22 724 873 0 1947 21 911 484 0
1948 71 164 703 0 1949 28 272 512 0
1950 28 335 500 17 513 1951 9 003 520
1952 1[6]
Reine Élisabeth II
1953 4 333 214 40 000 1954 11 614 953 0
1955 23 628 726 0 1956 33 934 909 0
1957 34 200 563 0 1958 15 745 668 0
1959 9 028 844 0 1960 19 929 191 0
1961 25 887 897 0 1962 24 013 312 0
1963 17 625 200 0 1964 5 973 600 0
1965 9 778 440 0 1966 13 375 200 0
1967 33 058 400 0 1970 750 000 750 000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La version anglophone de l'article ne mentionne qu'Edgar Fuller et Cecil Thomas mais sur d'autres sites comme Numista, George William de Saulles est cité.
  2. Se notait 2/6 et s'énonçait two and six
  3. http://www.coins-of-the-uk.co.uk/halfc.html
  4. "Coin, Banknote and Medal Collector's Magazines. Token Publishing Numismatic Interest"
  5. Le nom Belle-Épreuve désigne ici une qualité de frappe supérieure destinée à la collection.
  6. "Welcome to Colin Cooke Coins - Numismatics, Coins, Rarities - 1952 Halfcrown". colincooke.com.