Dee Murray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dee Murray
Dee Murray 1971.jpg
Dee Murray en 1971.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 45 ans)
NashvilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Ashmole Academy (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instruments
Genre artistique
Site web

Dee Murray est un musicien anglais né le 3 avril 1946 à Gillingham, dans le Kent, et mort le 15 janvier 1992 à Nashville, dans le Tennessee. Il est principalement connu comme bassiste au sein du groupe d'Elton John dans les années 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Murray fait ses débuts à la fin des années 1960 dans le groupe The Mirage (en). Il devient membre du Spencer Davis Group, apparaissant sur l'album Funky (1969), avant de rejoindre le groupe d'Elton John en 1970, aux côtés du batteur Nigel Olsson. Avec le guitariste Davey Johnstone, ils forment le groupe qui joue sur tous les albums du chanteur entre 1972 et 1975, parmi lesquels Goodbye Yellow Brick Road et Captain Fantastic and the Brown Dirt Cowboy[1].

Elton John dissout son groupe en 1975. Par la suite, Murray travaille comme musicien de studio et se produit sur scène avec Procol Harum et Alice Cooper. Il retrouve Elton John au début des années 1980, jusqu'à l'album Breaking Hearts (1984), puis de nouveau à la fin de la décennie sur Reg Strikes Back (1988). Souffrant d'un cancer de la peau, il trouve la mort à l'âge de 45 ans à la suite d'un accident vasculaire cérébral[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Obituary: Dee Murray » (consulté le ).
  2. (en) « Dee Murray », sur Allmusic (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]