David Ratte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
David Ratte
Image dans Infobox.
David Ratte en 2008
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

David Ratte est un dessinateur, scénariste et coloriste français de bande dessinée né le à Besançon.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Ratte est né à Besançon[1] le [2]. Il laisse inachevées des études d'architecte d'intérieur pour devenir dessinateur publicitaire, puis à 22 ans il devient commercial dans le secteur de la métallurgie. En 2004, il contribue à Lanfeust Mag avec quelques récits courts. Il quitte son emploi de commercial en 2007 pour devenir dessinateur de bandes dessinées à temps plein.

Depuis septembre 2014, il travaille avec son fils Mateo Ratte, devenu coloriste.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié et père de deux enfants[3], il a emménagé dans le sud de la France en 1996[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Toxic Planet, en 3 tomes :
    1. Milieu Naturel. Prix du meilleur album humour de l’année au festival de Chambéry[5].
    2. Espèce menacée,
    3. Retour de flamme.
  • Le Voyage des pères en 6 tomes (prix international de la BD chrétienne au festival d’Angoulême pour le premier tome en 2008 et prix du Jubilé en 2011 — 25 ans du prix international de la BD chrétienne — pour l’ensemble de la série[5].
    1. Jonas
    2. Alphée
    3. Simon
    4. Barabbas
    5. Moshé
    6. Salomé Amos et les autres.
  • Son préquel, L'Exode selon Yona, en 4 tomes :
    1. Descendance
    2. Turbulences
    3. Effervescence
    4. Transhumance
  • Mamada :
    1. Époustouflante migrante (2013)[6]
    2. Tonitruante résidente (2015)
    3. Abracadabrante errante (2019)
  • Les aventures extraordinaires du Père Limpinpin (texte de Stéphanie Dunand-Pallaz).
  • Il a également illustré l'adaptation BD du Cycle de Majipoor intitulée Majipoor (scénario d'Olivier Jouvray) :
    1. Le château de Lord Valentin
    2. L'île du sommeil
    3. Le roi des rêves
  • Ma fille, mon enfant (Editions Grand Angle) 2020

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Ratte (interviewé) et Frédéric Bosser, « Ratte : au nom du père », dBD, no 35,‎ , p. 44-47.

Liens externes[modifier | modifier le code]