Lanfeust Mag

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lanfeust Mag
Image illustrative de l’article Lanfeust Mag

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Mensuelle
Genre Bande dessinée
Prix au numéro 5,40 
Date de fondation 1998
Date du dernier numéro 2019
Éditeur Soleil
Ville d’édition Toulon

Directeur de la rédaction Mourad Boudjellal
Rédacteur en chef Christophe Arleston & Dominique Latil
ISSN 1288-4995
Site web www.lanfeustmag.com

Lanfeust Mag est un magazine mensuel français de bande dessinée dont le 1er numéro est publié en mai 1998. Il est créé par Christophe Arleston, Dominique Latil et Mourad Boudjellal. Le dernier numéro est le 227 daté de février 2019.

Comité rédactionnel[modifier | modifier le code]

Orientation éditoriale et contenu[modifier | modifier le code]

Lanfeust Mag est un mensuel de bandes dessinées régi par la loi sur les publications à la jeunesse. Édité par Soleil Presse, Lanfeust mag est un magazine orienté « Aventure, Fantasy, Science-fiction et Humour » prépubliant des séries éditées par Soleil Productions avant leurs parutions. Lanfeust Mag tire son nom de la série phare d'Arleston : Lanfeust de Troy. Le magazine possède des séries récurrentes comme les Lanfeust, Trolls de Troy, Les Conquérants de Troy, Luuna, Marlysa, Les Forêts d'Opale, Elixirs, Hana Attori, SinBad, Zorn & Dirna, Skyland, Nocturnes Rouges, Cross Fire, etc.

Par la suite, le magazine se diversifie et publie des écrivains amateurs ou plus confirmés dans ses pages, avec chaque mois des récits complets, nouvelles, rubriques (comme Ici l'Ombre de Richard D. Nolane, présente depuis le #1), strips, ou comix. S'y trouvent également Héroic Pizza et Le Blogustin et Pamela Hérodote d'Augustin, Barbeuk et Biaphynn, Les P'tits Diables d'Olivier Dutto, Les Goblin's, En plein dans mythe et le Nawakopaedia, Chers consommateurs, Epictète, Comtes cruels pour enfantsetc.

Le rachat de Soleil Presse par Les Éditions Delcourt en juin 2011[1] ouvre le champ des pré-publications aux titres phares de l'éditeur (De Capes et de Crocs, Garulfo...), permettant de faire découvrir de nouveaux univers aux lecteurs du Mag. Mais l'inverse n'est pas vrai, les nouveaux lecteurs se font rares et le magazine reste chroniquement déficitaire.

Delcourt décide de son arrêt début 2018 et laisse un an aux créateurs pour mettre fin à leur aventure. La nouvelle est annoncée aux lecteurs en janvier 2019 et la parution s'arrête donc en février après le no 227[2].

Gottferdom Studio[modifier | modifier le code]

Le Gottferdom Studio est un atelier regroupant des dessinateurs, scénaristes et coloristes de bandes dessinées. Avec la création de Lanfeust Mag, il en est devenu le siège logique.

Le magazine a permis de procéder à des expérimentations et de donner de la visibilité à de nouvelles séries et de nouveaux auteurs qui ont pu être lancés sur le marché grâce à ce tremplin.

Chaque mois en début de mag, des comic strips de Dav narrent les « aventures » des membres du Gottferdom Studio[3].

Le studio reste actif malgré l'arrêt du magazine.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Didier Pasamonik, « Delcourt prend le contrôle des éditions Soleil », sur Actua BD.com, (consulté le )
  2. Henri Filippini, « Lanfeust Mag : le « Mag » qui s’arrête ! », sur BD Zoom,
  3. Philippe MAGNERON, « Les aventures du Gottferdom studio - BD, informations, cotes », sur www.bedetheque.com (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]