David Ehrenreich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ehrenreich.
David Ehrenreich

Nationalité Drapeau : France Française
Domaines Astronomie : recherche et caractérisation d'exoplanètes
Institutions Université de Genève (Observatoire de Genève)
Renommé pour Découverte et caractérisation d'exoplanètes
Distinctions voir section dédiée

David Ehrenreich (prononcé [ɛ.ʁən.ʁajʃ ] en français) est un astrophysicien français, professeur associé à l'Université de Genève au sein de l'équipe Exoplanètes de l'Observatoire de Genève et scientifique de la mission CHEOPS[1],[2].

Recherche scientifique[modifier | modifier le code]

Docteur ès sciences, David Ehrenreich étudie les exoplanètes et en particulier leur atmosphère afin de détecter d'éventuelles traces de vie extraterrestre[2]. Il observe ces planètes lorsque, depuis la Terre, elles transitent devant leur étoile : ce faisant, la lumière de l'étoile passe à travers l'atmosphère de la planète et est absorbée et diffusée par celle-ci[2]. Son travail et principal intérêt de recherche consiste à observer par spectroscopie et à modéliser ces phénomènes qui permettent de déterminer les propriétés de l'atmosphère de ces planètes[2].

David Ehrenreich travaille également sur le projet de satellite CHEOPS, la prochaine mission spatiale européenne liée aux exoplanètes[2]. Il collabore également au pôle de recherche national PlanetS, dont il est le leader du sous-projet 3.2 « Modélisation » du projet 3 « Atmosphères planétaires »[2],[3],[4].

Études et carrière scientifique[modifier | modifier le code]

David Ehrenreich a obtenu son doctorat en astrophysique en 2007 à l'Université Pierre-et-Marie-Curie, à Paris, après avoir effectué un master en astrophysique dans la même université (2004) et un master en ingénierie à l'« EPF engineering school » à Sceaux (2002). Il travaille à l'observatoire de Genève (département d'astronomie de l'Université de Genève) depuis 2012. Il est le mission scientist du télescope spatial CHEOPS.

Au sein de l'UAI[modifier | modifier le code]

David Ehrenreich est un membre actif de l'Union astronomique internationale. Au sein de cette dernière, il fait partie de la division F « Systèmes planétaires et bioastronomie » et en particulier des commissions 16 « Étude physique des planètes et des satellites », 51 « Bioastronomie » et 53 « Planètes extrasolaires (WGESP) »[5]


Quelques découvertes notables[modifier | modifier le code]

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

En 2011, David Ehrenreich est le lauréat du prix Pierre-et-Cyril-Grivet, un des grands prix de l’Académie française des sciences[6],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Membres du groupe Exoplanètes du Département d'astronomie de l'Université de Genève, sur le site du groupe Exoplanètes du Département d'astronomie de l'Université de Genève.
  2. a, b, c, d, e et f David Ehrenreich, page personnelle sur le site de l'Observatoire de Genève.
  3. David Ehrenreich, sur le site du pôle de recherche national PlanetS.
  4. Planetary Atmospheres (« Atmosphères planétaires »), sur le site du pôle de recherche national PlanetS.
  5. David Ehrenreich, sur le site de l'Union astronomique internationale.
  6. « David Ehrenreich (IPAG) reçoit le prix Pierre et Cyril Grivet, Grand prix de l’Académie des Sciences » [html], sur Institut de planétologie et diastrophysique de Grenoble, (consulté le 24 avril 2015)
  7. « David Ehrenreich, lauréat 2011 du prix Pierre et Cyril Grivet, grand prix de l'Académie des sciences » [html], sur [[Académie des sciences (France)|]], mis à jour le (consulté le 24 avril 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]