Dave Calhoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dave Calhoun
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
signature de Dave Calhoun
Signature

David L. Calhoun, né le 18 avril 1957 à Philadelphie en Pennsylvanie, est un homme d'affaires américain, président-directeur général de Boeing depuis janvier 2020. Il est nommé à ce poste après que le PDG de l'époque, Dennis Muilenburg, ait été licencié en raison de problèmes de sécurité concernant le 737 MAX après deux accidents mortels qui ont coûté la vie à 346 passagers et membres d'équipage à bord[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

David Calhoun grandit à Allentown, en Pennsylvanie, où il est diplômé de la Parkland High School en 1975. Au lycée, Calhoun est l'un des trois capitaines de l'équipe de basket-ball universitaire et joue aussi au golf[2]. En 1979, il sort diplômé de Virginia Tech en comptabilité[2],[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après ses études, Calhoun entre chez General Electric (GE)[réf. nécessaire]. Il y travaillé pendant 26 ans, supervisant le transport, les moteurs d'avion, la réassurance, l'éclairage et d'autres unités GE. Il est nommé vice-président et membre du conseil d'administration de GE en 2005[4].

Calhoun quitte GE pour rejoindre la société mondiale de services d'information VNU en tant que PDG en 2006[4]. Sous sa direction, la société est rebaptisée Nielsen Holdings. Elle fait son retour sur les marchés publics en 2011 et est ajoutée à l' indice S&P 500 en 2013.[réf. nécessaire] En 2014, Calhoun devient président exécutif de Nielsen et rejoint en parallèle Blackstone comme directeur-général principal, responsable des opérations de portefeuille et membre du comité de direction (Blackstone était l'une des six sociétés de capital-investissement à avoir soutenu la transformation de Nielsen[réf. nécessaire]). Au cours de sa carrière, Calhoun a siégé au conseil d'administration de Caterpillar, Gates Corporation et Medtronic.[réf. nécessaire].

Boeing[modifier | modifier le code]

Depuis 2009, Calhoun est administrateur de Boeing. Il y est nommé administrateur principal indépendant en 2018[5]. En octobre 2019, il est nommé président de Boeing suite au crash du Boeing 737 MAX[2]. Le 23 décembre 2019, il démissionne de son poste de président en vue de devenir PDG et président de Boeing, à compter du 13 janvier 2020[réf. nécessaire].

Dans une interview datée de mars 2020 avec le New York Times, Calhoun évoque le sujet du logiciel MCAS du 737 MAX et affirme que Boeing avait fait une "erreur fatale" en s'attendant à ce que les pilotes puissent immédiatement corriger les problèmes logiciels. Il a poursuivi en expliquant que « les pilotes [en Éthiopie et en Indonésie] n'ont pas l'expérience qu'ils ont ici aux États-Unis ». Il demande ensuite, en vain, de ne pas enregistrer sa réponse à la question si les pilotes américains auraient été en mesure de contrôler la situation, à laquelle il aurait répondu « oubliez, vous pouvez deviner la réponse »[6].

En 2020, Boeing a connu une année historiquement mauvaise, la société ayant annoncé une perte de 12 milliards de dollars et licencié 30.000 travailleurs. La même année, Calhoun a été rémunéré 21,1 millions de dollars[7].

Philanthropie[modifier | modifier le code]

En 2018, Calhoun a donné 20 millions de dollars à Virginia Tech[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) David Yaffe-Bellany, « Boeing Taps David Calhoun as C.E.O. to Stem 737 Max Crisis », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  2. a b et c (en) Anthony Salamone, « Amid scandal, Boeing names Parkland High School grad its next CEO », sur The Morning Call, (consulté le )
  3. (en) Richard Lovegrove, « David Calhoun: Finding a meaningful balance of success, family, and giving back », sur Virginia Tech Daily, Virginia Polytechnic Institute and State University, (consulté le )
  4. a et b (en-US) Claudia H. Deutsch, « Executive Leaves G.E. to Become VNU’s Chief », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  5. (en-US) « David Calhoun Named Boeing Lead Director, Kenneth Duberstein Nominated for Re-election to Board », sur GovCon Wire, (consulté le )
  6. (en) Natalie Kitroeff et Gelles, « 'It's More Than I Imagined': Boeing's New C.E.O. Confronts Its Challenges », sur The New York Times, (consulté le )
  7. (en-US) David Gelles, « C.E.O. Pay Remains Stratospheric, Even at Companies Battered by Pandemic », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  8. (en) Janet Lorin, « Blackstone's David Calhoun Gives $20 Million to Virginia Tech », Bloomberg News, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]