Daniel Herman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Herman
Daniel Herman en janvier 2016.
Daniel Herman en janvier 2016.
Fonctions
Ministre tchèque de la Culture

(3 ans, 10 mois et 14 jours)
Président du gouvernement Bohuslav Sobotka
Gouvernement Sobotka
Prédécesseur Jiří Balvín
Successeur Ilja Šmíd
Biographie
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance České Budějovice (Tchécoslovaquie)
Nationalité Tchèque
Parti politique KDU-ČSL

Daniel Herman, né le à České Budějovice, est un homme politique tchèque membre de l'Union chrétienne démocrate - Parti populaire tchécoslovaque (KDU-ČSL). Il est ministre de la Culture entre 2014 et 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Élu à la Chambre des députés lors des élections législatives anticipées des 25 et 26 octobre 2013, il est nommé ministre de la Culture le .

Il rencontre le 14e dalaï-lama à Prague le . En réaction, Le président tchèque à l'orientation prochinoise notoire Miloš Zeman annule la décoration de son oncle Jiří Brady (en), un survivant de la Shoah[1] et publie déclaration commune cosignée par le président du gouvernement et les présidents des deux chambres du Parlement tchèque, réaffirmant les principes du partenariat stratégique entre Prague et Pékin, mentionnant la souveraineté de la Chine sur le Tibet, critiquée pour donner l’image de la soumission d’un petit pays à une grande puissance[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]