Daisen-in

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daisen.
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
Daisen-in
Image illustrative de l'article Daisen-in
Présentation
Nom local 大仙院
Culte Bouddhiste zen
Début de la construction 1509
Géographie
Pays Japon
Ville Kyoto
Coordonnées 35° 02′ 40″ nord, 135° 44′ 45″ est

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Daisen-in

Géolocalisation sur la carte : Kyoto

(Voir situation sur carte : Kyoto)
Daisen-in
Le bateau du trésor et la tortue
La cascade sèche
Le grand océan

Daisen-in (en japonais, 大仙院, l'école du grand ermite) est un temple bouddhiste zen situé dans le nord de Kyōto. Le temple fait partie d'un ensemble de temples plus vaste dont il est un temple secondaire : le Daitoku-ji, classé Trésor national du Japon.

Origine et histoire[modifier | modifier le code]

Le temple fut fondé en l'an 1509 de notre ère, durant la période Muromachi par Kogaku Zenji qui en dessina le jardin de pierre qui fait aujourd'hui sa renommée.

L'on dit que le Moine bouddhiste Takuan y aurait également enseigné les points essentiels du Kendō à Musashi Miyamoto.

Le prêtre aujourd'hui responsable du temple, Sōen Ozeki est réputé auprès des touristes pour ses nombreux écrits bouddhistes.

Le temple[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui encore utilisé comme lieu de prière, le temple est établi sur une surface de 100 m2 seulement. Des cours de méditation peuvent y être dispensés y compris pour les étrangers intéressés par le bouddhisme zen.

Le jardin[modifier | modifier le code]

Dans cet espace, le jardin est situé tout autour d'un bâtiment unique. Le jardin est divisé en quatre parties qui figurent quatre représentations de paysages différents. Il a été créé comme une représentation tridimensionnelle des peintures monochromes (Sumi-e) de l'époque Song et est un archétype des jardins japonais de style Karesansui, c’est-à-dire les jardins de pierre secs. En effet, les mouvements de l'eau sont figurés par du gravier ratissé autour des pierres. Y est notamment visible le fleuve de la vie qui représente toutes les étapes de la vie d'un homme.

Les quatre différents jardins sont :

Le fleuve de la vie[modifier | modifier le code]

Situé dans le coin nord du temple ce jardin est le plus chargé et probablement le plus évocateur des peintures chinoises. On y retrouve par exemple le mont Horai. Le fleuve de la vie commence à cet endroit par une cascade sèche qui figure l'impétuosité de la jeunesse. Plus bas, le cours du fleuve se ralentit quelque peu au fur et à mesure que la vie se fait plus mature. Des pierres symbolisent les difficultés de la vie. Certaines sont choisies pour les motifs rappelant les tourbillons qui sont visibles dans le grain de la roche.

La tortue et le bateau du trésor[modifier | modifier le code]

Après le passage symbolique d'une porte, on arrive dans le plus petit jardin des quatre où on peut voir deux pierres particulières qui se détachent des autres: le bateau du trésor de taille importante, semblant descendre le courant et la tortue dont on ne voit que le dos qui émerge et qui semble au contraire remonter le courant. Le bateau du trésor a été rajouté au jardin en 1959 après que l'on eut vu dans les archives qu'une telle pierre était située à l'origine à cet emplacement.

La mer intérieure du Japon[modifier | modifier le code]

Ce jardin, plus important situé dans le coin nord-ouest représente la mer du Japon

Le grand océan[modifier | modifier le code]

C'est l'océan Pacifique qui est représenté ici avec deux montagnes et un arbre dans le fond symbolisant l'arbre où Bouddha trouva la sagesse comme un but à atteindre. Ce jardin est propice à la méditation.

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

Des peintures par Soami et Kanō Motonobu ornent l'intérieur du bâtiment.

Accès et visites[modifier | modifier le code]

Il faut se rendre au temple Daitoku-ji puis demander le Daisen-in.

On peut déguster une tasse de thé vert à l'intérieur du temple.

Citations[modifier | modifier le code]

« Ici et maintenant
Chaque jour de la vie est un apprentissage
Apprentissage pour moi-même
Bien que l'échec soit possible
Vivant chaque instant
L'égal de toute chose
Prêt à tout
Je suis vivant, je suis ce moment
Mon avenir est ici et maintenant
Car si je ne peux endurer ce jour
Quand et où le pourrai-je ?  »

Paroles de tous les jours par Sōen Ozeki

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]