Daihatsu Rocky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Daihatsu Rocky
Image illustrative de l’article Daihatsu Rocky
Daihatsu Rocky Phase I

Appelé aussi Daihatsu Feroza (Europe)
Daihatsu Rugger
Daihatsu Sportrak (Royaume-Uni)

Daihatsu Fourtrack

Marque Drapeau : Japon Daihatsu
Années de production 1984 - 1998
Phase I : 1984 - 1994
Phase II : 1994 - 1998
Classe 4x4
Moteur et transmission
Énergie Essence et Diesel
Moteur(s) 4 cylindres 2 soupapes
Cylindrée 2 765 cm3
Puissance maximale 65 à 88 ch DIN
Couple maximal 157 Nm
Transmission 4 roues motrices
Boîte de vitesses Manuelle à 5 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 1 438 kg
Vitesse maximale 130 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 18,1 à 26,4 s
Consommation mixte 9,3 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 portes
Cabriolet
Suspensions Indépendante/Essieu rigide
Freins Disques et tambours
Dimensions
Longueur 3 790 mm
Largeur 1 580 mm
Hauteur 1 829 mm
Empattement 2 200 mm
Voies  AV/AR 1,32 mm  / 1,30 mm
Chronologie des modèles
Daihatsu Rocky Face arrière
Daihatsu Feroza Phase II

Le Daihatsu Rocky est un petit 4x4 produit par Daihatsu de 1984 à 1998, lors de l'ouverture d'une usine de Daihatsu en Chine[1]. Il a été restylé en 1994.

Propulsé par un 2,8 litre atmosphérique puis par le même 2,8 litre turbo-compressé Daihatsu à quatre cylindres, le Rocky était un véhicule tout-terrain robuste et une bonne alternative aux 4x4 plus grands et plus coûteux. Il était disponible en 3 portes et en cabriolet vitré mais aussi en version bâché et a été l'un des premiers petits 4x4 construits pour le marché japonais. Le Rocky Wagon était aussi un cabriolet à trois portes, mais avec une grande porte arrière pour transporter plus d'objets. L'option de transmission était seulement une boîte manuelle à cinq vitesses. Deux versions ont été commercialisées à vitesse courte, manuelle ou par action avec électrovanne. Le Rocky possède un cousin développé par un autre fabricant: le Bertone Freeclimber propulsé par des moteurs BMW et disponible en différentes versions bien plus luxueuses que les versions proposées par Daihatsu.

En 1998, son successeur est le Daihatsu Terios.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]