Dagur B. Eggertsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dagur B. Eggertsson
Image illustrative de l'article Dagur B. Eggertsson
Fonctions
Maire de Reykjavik
En fonction depuis le
(3 ans, 10 mois et 10 jours)
Élection 31 mai 2014
Coalition Alliance, Mouvement des verts et de gauche, Parti pirate, Avenir radieux[1]
Prédécesseur Jón Gnarr

(3 mois et 8 jours)
Prédécesseur Vilhjálmur Vilhjálmsson
Successeur Ólafur Magnússon
Biographie
Nom de naissance Dagur Bergþóruson Eggertsson
Date de naissance (45 ans)[2]
Lieu de naissance Oslo, Norvège[2]
Nationalité Islandaise
Parti politique Alliance
Conjoint Arna Dögg Einarsdóttir[2]
Diplômé de Université d'Islande (1999)
Université de Lund[2]
Profession Médecin

Dagur B. Eggertsson
Maires de Reykjavik

Dagur Bergþóruson Eggertsson (né le à Oslo, Norvège[2]) est un médecin et homme politique islandais, maire de Reykjavik de 2007 à 2008 et depuis 2014[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Dagur Eggertsson est diplômé en médecine de l'Université d'Islande en 1999, et obtient un Master en Droits de l'Homme et lois internationales à l'Université de Lund en 2005[2].

Dagur Eggertsson était auparavant médecin. Il est tout d'abord élu au conseil de ville de Reykjavik lors d'une élection en 2002 et devient maire une première fois du au . De 2009 à 2013, il est vice-président de l'Alliance. De 2010 à 2014, il est président du Conseil exécutif de Reykjavik[2].

Il est réélu pour la seconde fois maire de la capitale lors des élections municipales de 2014. Il est à la tête d'une coalition composée du parti social-démocrate Alliance (son parti, 5 sièges sur 15), du parti Avenir radieux (2 sièges), du Mouvement des Verts et de Gauche (2 sièges) et du Parti Pirate islandais (1 siège)[1].

En août 2015, il aide à peindre la rue aux couleurs de l'arc-en-ciel pour préparer la Reykjavik pride[4],[5]. En septembre 2015, la mairie de Reykjavik accepte la proposition de boycotter les produits israéliens en soutien à la Palestine[6], une décision sur laquelle il revient quelques jours plus tard face aux vives critiques[7]. Le même mois, il annonce le changement de nom de la rue Bratthofoi (Reykjavik) pour devenir la rue Dark Vador[8],[9]. En 2016, il répond à une interview du New York Times en maillot de bain dans une sundlaug (bain thermal)[10]. Il développe également une coopération avec la mairie de Strasbourg[11].

Publications[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Dagur Eggertsson est marié à Arna Dögg Einarsdóttir. Ils ont 4 enfants[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Paul Fontaine, 'Meet Reykjavík’s New Ruling Coalition', The Reykjavík Grapevine, 12 juin 2014, http://grapevine.is/news/2014/06/12/meet-reykjaviks-new-ruling-coalition/
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Mayor », sur Reykjavik.is
  3. (is) Profil sur le site internet de la ville de Reykjavik (reykjavik.is): http://reykjavik.is/borgarfulltruar/dagur-b-eggertsson
  4. « Une rue de la capitale islandaise repeinte aux couleurs de l’arc-en-ciel pour la “Reykjavik Pride” », sur Stophomophobie.com,
  5. Éric Ratiarison, « Reykjavik Pride : une rue entière aux couleurs de l'arc-en-ciel », sur Programme-tv.net,
  6. (en) « "Could have been better prepared" », sur Icelandmonitor.mbl.is,
  7. « Reykjavik revient sur sa décision de boycotter les produits israéliens », sur Timesofisrael.com,
  8. « Une rue de Reykjavik rebaptisée Dark Vador », sur Braindamaged.fr,
  9. « Une rue Dark Vador dans la capitale islandaise », sur Vodkaster.com,
  10. (en) Dan Kois, « Iceland’s Water Cure », sur Nytimes.com,
  11. « Visite du Maire de Reykjavik à Strasbourg », sur Is.ambafrance.org,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]