Démographie du Guatemala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démographie du Guatemala
Pyramide des âges du Guatemala en 2005
Pyramide des âges du Guatemala en 2005
Dynamique
Population 14 293 545 (2 010) hab.
Accroissement naturel 2,27 %
Indice de fécondité 3,82 enfants par
Taux de natalité 29,88 ‰
Taux de mortalité 5,20 ‰
Taux de mortalité infantile 30,94 ‰
Espérance de vie à la naissance 69,38 ans
Âge médian
Homme 18,5 ans
Femme 19,4 ans
Structure par âge
0-14 ans 41,1 %
15-64 ans 55,5 %
65 ans et plus 3,4 %
Rapport de masculinité
À la naissance 105 /100
Moins de 15 ans 104 /100
15-64 ans 97 /100
65 ans et plus 87 /100
Migration
Solde migratoire -1,94 ‰
Composition linguistique
Espagnol 60 %
Langues amérindiennes
  23 langues amérindiennes
  officiellement reconnues dont:
  -Quiché
  -Cakchiquel
  -Kekchi
  -Mam
  -Garifuna
  -Xinca
  -etc.
40 %
Composition ethnique
Métis et Européens 59,4 %
K'iche 9,1 %
Kaqchikel 8,4 %
Mam 7,9 %
Q'eqchi' 6,3 %
Autres Mayas 8,6 %
Garifunas 2 %
Indien non-Mayas 0,2 %
Composition religieuse
Église catholique romaine 47 %
Protestantisme 39 %
Croyances mayas 1 %
Autres 2 %
Sans Religion 11 %

Cet article contient des statistiques sur la démographie du Guatemala. À partir de 2013, vivent environ 15 millions de personnes au Guatemala, 2.000.000 vivent dans Guatemala City plus de 1 million de Guatémaltèques à l'étranger. El Pais possède 22 départements, dont la plupart de la population vit dans la région centrale et l'Occident. La pauvreté touche 52% de la nation. 76% du pays sont alphabétisés (79% chez les hommes et 72 femmes%), la religion de la majorité est catholique. La langue majoritairement espagnol en plus de 23 autres langues mayas.

Évolution de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique

Statistiques de la INE[modifier | modifier le code]

Au Guatemala habitent 15 millions de personnes, 53% sont des femmes et 47% d'hommes. La division ethnographique est de comme suit: 41% sont métis, localement appelé Ladino (européenne et Maya), 38% est de la population maya, blancs d'origine européenne dans sa majorité espagnol et l'allemand (18%) et 2 % est de Garifuna. La majorité des Guatémaltèques vit dans des zones rurales (60%) et le reste vit dans des zones urbaines. La principale religion est le catholicisme (les catholiques représentent 50% de la population), mais de nombreux éléments des traditions locales y ont été introduits pour former ce que l'on appelle maintenant un syncrétisme maya. Environ 35 % des Guatémaltèques sont protestants[1].

Immigration[modifier | modifier le code]

ll y a environ 108,932 personnes nées à l'extérieur du Guatemala et de vivre dans ce pays en 2010. Au siècle XIX, il y avait une vague d'immigrants européens, en particulier les Allemands, qui possédaient leurs propres exploitations de café dans les régions montagneuses du pays, sont également arrivés Espagnols, Français, Italiens, Belges et autres.

Place Pays 2010 1990
1 Drapeau des États-Unis États-Unis 27,094 17,829
2 Drapeau du Mexique Mexique 11,438 8,586
3 Drapeau de l'Espagne Espagne 10,000 4,900
4 Drapeau du Salvador Salvador 9,377 6,607
5 Drapeau de la France France 7,216 4,503
6 Drapeau du Honduras Honduras 6,491 3,634
7 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 4,500 1,917
8 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 4,000 1,099
9 Drapeau de l'Italie Italie 1,800 1,047
10 Drapeau du Canada Canada 1,635 1,435
11 Drapeau de l'Angleterre Angleterre 1,500 984
12 Drapeau du Nicaragua Nicaragua 1,450 1,337
13 Drapeau du Japon Japon 1,387 1,159
14 Drapeau du Panama Panama 1,244 529
15 Drapeau du Belize Belize 1,191 950
16 Drapeau de la Belgique Belgique 1,174 508
17 Drapeau du Costa Rica Costa Rica 1,154 737
18 Drapeau de la Colombie Colombie 1,135 799
19 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1,129 533
20 Drapeau de l’Argentine Argentine 1,113 488
21 Drapeau du Brésil Brésil 1,099 333
22 Drapeau de la Russie Russie 1,075 500
23 Drapeau d’Israël Israël 900 300
24 Drapeau de l'Équateur Équateur 852 286
25 Drapeau de l'Uruguay Uruguay 798 310
Autres pays 8,180 6,530
TOTAL 108,932 67,840
Fuente: CEPAL-1990[2] and Directorio General de Migración-2010[3].

Émigration[modifier | modifier le code]

Guatémaltèques ont une histoire de la migration légale et illégale principalment au États-Unis, aux Mexique et au Canada en raison de absence de perspectives économiques, instabilité politique et les catastrophes naturelles. Le Conflit armé a accéléré le numéro de Guatémaltèques au le étranger. Mais en raison des accords de paix en 1996, la croissance économique depuis 2010, et les lois de la migration, la croissance des migrants est plus lente, descreciente dans certains pays commen Mexique, Belize et Nicaragua. Mais aux États-Unis continué à être rapide.

Place Pays 2010 1990
1 Drapeau des États-Unis États-Unis 810,000 325,829
2 Drapeau du Mexique Mexique 35,322 46,005
3 Drapeau du Belize Belize 20,070 31,935
4 Drapeau du Canada Canada 15,315 10,607
5 Drapeau de l'Espagne Espagne 12,716 5,003
6 Drapeau du Costa Rica Costa Rica 4,200 2,267
7 Drapeau du Honduras Honduras 3,540 1,000
8 Drapeau de la France France 2,000 1,135
9 Drapeau du Nicaragua Nicaragua 1,670 3,034
Autres Pays 3,512 5,124
TOTAL 908,345 431,939
Fuente: CEPAL-1990[2] and Directorio General de Migración-2010[3].

Groupes ethniques[modifier | modifier le code]

60% de la population aucun es autochtones (Métis, Blancs et Garifunas), métis sont appelés localement Ladino, et sont un mélange entre les colonisateurs espagnols avec Maya Mujerez. Les Blancs ont des privilèges dans le pays et font de la classe la plus élevée du pays et sont les descendants de l'espagnol (pour la plupart). Les Noirs, appelé localement Garifunas, habitent les rivages du pays, Livingstone et san vicente.

40% de la population est indigène, naturel et natif, et sont divisés en groupes Quiché (9,1), Kaqchikel (8,4), Mam (7,9), Q'eqchi' (6,3) et pure Maya (8,6). Etes population est dispersée dans tout le pays, mais vivent principalement dans l'ouest.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Statistiques de la INE
  2. a et b Investigación de la Migración Internacional en Latinoamérica (IMILA) Centro Latinoamericano y Caribeño de Demografía (CELADE). Comisión Económica para América Latina y el Caribe (CEPAL).
  3. a et b Directorio General de Migración-Anuario 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]