Démographie de la Martinique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La démographie de la Martinique est l'ensemble des données et études concernant la population de la Martinique. Ces données sont notamment calculées par l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE)[1].

Évolution des principaux indicateurs démographiques[modifier | modifier le code]

Année Population Naissances Décès Taux de natalité
(pour 1000 habitants)
Taux de mortalité
(pour 1000 habitants)
Indice de fécondité
(enfants par femme)
2010 393 232 4 888 2 843 12,4 7,2 2,02
2011 390 327 4 475 2 741 11,5 7,0 1,91
2012 386 957 4 458 2 816 11,5 7,3 1,99
2013 384 731 4 128 2 902 10,7 7,5 1,91
2014 382 176 4 367 3 319 11,4 8,7 2,09
2015 378 643 3 972 3 057 10,5 8,1 1,98

Évolution des naissances et des décès depuis 2010 :

1 000
2 000
3 000
4 000
5 000
2010
2011
2012
2013
2014
2015
  •   Naissances
  •   Décès

La Martinique est l'une des deux seules régions françaises à perdre des habitants avec la Champagne-Ardenne. Cette baisse de la population est due à un solde migratoire négatif.

La commune la plus peuplée de Martinique est Fort-de-France (la préfecture du département, avec 86 753 habitants en 2011) tandis que la commune la moins peuplée est Grand'Rivière (avec seulement 567 habitants la même année).

Groupes ethniques[réf. nécessaire][modifier | modifier le code]

Environ 80 % de la population est composée de noirs ou de métis (mulâtre). Le reste de la population est composé d'Indiens d'Inde (nommés « coolies » et « chapé-coolie »[2]), d'Européens (appelés « Métropolitains » et « békés » pour les anciens colons) et d'autres ethnies (Syriens, Libanais, Asiatiques...) venues du continent asiatique et du Proche-Orient.

Références[modifier | modifier le code]