Décarie Hot Dogs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Poutine, un des plats servis par le restaurant.

Décarie Hot Dogs (fondé en 1969[1]) est un snack-bar et un point de repère situé à Saint-Laurent, Montréal, Québec, Canada, sur le boulevard Décarie, près de son intersection avec le boulevard Côte-Vertu (et station de métro et terminus de transport en commun). Il est spécialisé dans les plats à base de hot-dogs et de frites. Il est réputé pour ses frites, sa poutine et ses hot-dogs à la montréalaise[2],[3],[4] et il a la réputation d'avoir l'une des meilleures poutines de Montréal[5], ainsi que du Canada[6]. En outre, il est réputé pour avoir certains des meilleurs hot-dogs de Montréal[7],[8],[9],[10],[11],[12]. À ce titre, il figure dans certains guides sur Montréal[13].

Étant un point de repère local, plusieurs célébrités locales ont mangé au restaurant, notamment René Angélil, les maires de Montréal et de Saint-Laurent, l'ancien chef du Parti libéral du Canada, Stéphane Dion, les athlètes professionnels des équipes locales[14],[15].

Avec l'aménagement de la nouvelle place publique, la Place Rodolphe-Rousseau (nommée d'après l'artiste Rudolphe Rousseau[16]), associée à la station de métro, en face de l'immeuble du Decarie Hot Dog, une murale sur tout le mur a été peinte sur l'immeuble. L'œuvre d'art a été peinte par Dodo Ose de AShop Studio. La peinture, L'Envol, une collaboration entre l'artiste, Saint-Laurent, les propriétaires de Decarie Hot Dog, la famille Vriniotis, a été faite pour représenter l'héritage grec des propriétaires avec, comme sujet mythologique, Pégase[17],[18]. La famille Vriniotis a établi le restaurant et, à son 50e anniversaire, en 2019, l'exploite toujours. Il a conservé le même menu pendant ses 50 premières années, à l'exception de l'ajout de la poutine en 1984. Toujours à l'occasion de son 50e anniversaire, des rénovations limitées ont été effectuées au restaurant, qui est lui-même installé dans un bâtiment qui avait alors un siècle[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-CA) Ian Harrison, « The 50 Most Iconic Meat Dishes in Montreal », Eater Montreal,
  2. « Burger 172: Décarie Hot Dog », Mr. Lew'S Great Burger Search,
  3. « There's Always Time for Hot Dogs – Decarie Hot Dog », Shut Up And Eat,
  4. Simon Dessurealt, « Où trouver le meilleur steamé? », Journal de Montréal,‎ (ISSN 0839-5179, lire en ligne)
  5. (en-CA) Kristian Rouse-Robinson, « Montreal's Most Loved Poutine », Viva Lifestyle & Travel,
  6. (en-CA) « Canada's Top Eight Poutines », Vice,‎ (ISSN 1077-6788, lire en ligne)
  7. « Take a Bite of these Top (Hot) Dogs », The Gazette (Montreal),‎ (ISSN 0384-1294, lire en ligne)
  8. (en-CA) Katherine Sehl, « Where to eat iconic Montreal food - 10 iconic Montreal meals », Thrillist,
  9. (en-CA) Katherine Sehl, « These Are Montreal's Finest Hot Dog Joints », Thrillist,
  10. (en-CA) « Best of MTL 2015: Food & Drink », Cult MTL,‎ (lire en ligne)
  11. (en-CA) « Best of MTL 2014: Food & Drink », Cult MTL,‎ (lire en ligne)
  12. (en-CA) « Best of MTL 2013: Food & Drink », Cult MTL,‎ (lire en ligne)
  13. Access Guides, Access Montréal and Québec City, (ISBN 0062770799, lire en ligne), 77
  14. Bonnie Wurst, « Valérie Plante – Pre-election Marathon seeing 19 Boroughs », The Times Montreal,‎ (ISSN 1489-5595, lire en ligne)
  15. (en-CA) Chelsea Berne, « Montreal's New Fast Food Landmark Decarie Hot Dog », sur Montréalités Eats, Montrealites,
  16. (en-CA) « Robert Rousseau », askART
  17. Johanna Pellus, TC Media, « Nouvelle murale sur Décarie », Metro,‎ (lire en ligne)
  18. DH Montreal, « Take a look at Saint-Laurent's newest Greek mythology mural », Daily Hive,‎ (lire en ligne)
  19. (en-CA) Domenic Fazioli, « A Family's Passion », Métro Média,‎ , p. 5