Cross-cap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'introduction de cet article est soit absente, soit non conforme aux conventions de Wikipédia (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Ces motifs sont peut-être précisés sur la page de discussion. — Découvrez comment faire pour en améliorer la rédaction.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (juillet 2014).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Cross-cap]] dans les articles relatifs au sujet.

Une cross-cap est une surface à bord unilatère, obtenue en attachant un ruban de Möbius au bord d'un disque — c'est l'une des trois issues possibles de cette construction, les deux autres étant la surface de Boy et la surface romaine[1].

On peut itérer la construction :

Ces surfaces apparaissent dans le théorème de classification des variétés de dimension 2 (de) : toute variété compacte de dimension 2 et sans bord est homéomorphe à la sphère (munie d'un certain nombre d'anses) avec 0, 1, ou 2 cross-caps.

À proximité de l'auto-intersection, la cross-cap ressemble au parapluie de Whitney, donc possède des points cuspidaux (en).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Eric W. Weisstein, « Cross-Cap », MathWorld.
  2. (en) Eric W. Weisstein, « Dyck's Theorem », MathWorld, à ne pas confondre avec un autre théorème du même mathématicien : (en) Eric W. Weisstein, « vonDyck's Theorem », MathWorld.