Walther von Dyck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un mathématicien
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Buste de W. von Dyck sur sa tombe, au cimetière de Solln (de) à Munich.

Walther Franz Anton von Dyck[1] ( - (à 77 ans)) est un mathématicien allemand né et mort à Munich.

Il a été un étudiant de Felix Klein[2].

Il est considéré comme le premier[réf. souhaitée] à avoir donné la définition moderne des groupes[3]. Il contribua grandement à la théorie combinatoire des groupes.

Le langage de Dyck, en théorie des langages formels, porte son nom, de même que le graphe de Dyck.

Il fut aussi l'éditeur des œuvres de Kepler.

Walther von Dyck a joué un rôle important dans la création du Deutsches Museum[4].

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • (de) « Gruppentheoretische Studien (mit drei lithographirten Tafeln) », Math. Ann., vol. 20,‎ , p. 1-44 (lire en ligne)
  • (de) « Gruppentheoretische Studien II — Ueber die Zusammensetzung einer Gruppe discreter Operationen, über ihre Primitivität und Transitivität », Math. Ann., vol. 22,‎ , p. 70-108 (lire en ligne)
  • (de) Katalog mathematischer und mathematisch-physikalischer Modelle, Apparate und Instrumente, Munich, Universitätsbuchdruckerei von C. Wolf & Sohn, (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Walther von Dyck » (voir la liste des auteurs).

  1. Né Walther Dyck mais anobli en 1901, pour pouvoir être fait chevalier de l'Ordre du mérite civil de la Couronne de Bavière.
  2. (en) Walther Franz Anton von Dyck sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  3. (de) Walther Dyck, « Gruppentheoretische Studien », Mathematische Annalen, vol. 20, no 1,‎ , p. 1-44 (lire en ligne).
  4. (en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « Walther Franz Anton von Dyck », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(de) Ulf Hashagen, Walther von Dyck (1856-1934): Mathematik, Technik und Wissenschaftsorganisation an der TH München, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]