Crête faîtière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crête faîtière du Temple de la Croix à Palenque.

Une crête faîtière est, en architecture maya, un mur construit au-dessus des édifices utilisés par l'élite, comme les temples ou les palais[1],[2], généralement en surplomb du mur arrière[2]. Leur fonction était purement décorative[3].

L'usage de crêtes faîtières est une caractéristique générale de l'architecture maya, mais il revêt des spécificités régionales.

Par exemple, la crête faîtière est généralement construite au-dessus du mur arrière des édifices dans le Petén, au Guatemala, tandis qu'elle est fréquemment construite au-dessus d'un mur intérieur dans le Campeche[1].

De même, les crêtes faîtières du Petén, comme à Tikal, sont de lourds blocs de maçonnerie tandis que dans la région de l'Usumacinta, à Palenque par exemple, ainsi que dans le style puuc, elles sont perforées de nombreuses ouvertures pour alléger leur poids[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]