Courroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne une commune suisse. Pour l’émotion ou le sentiment, voir colère.
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Kourou et Kuru.

Courroux
Courroux
Vue du village depuis la chapelle du Vorbourg.
Blason de Courroux
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Jura Jura
District Delémont
Localité(s) Courcelon
Communes limitrophes Val Terbi, Courrendlin, Delémont, Soyhières, Liesberg (BL), Bärschwil (SO)
Maire Philippe Membrez
NPA 2822
N° OFS 6709
Démographie
Population
permanente
3 314 hab. (31 décembre 2018)
Densité 168 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 21′ 43″ nord, 7° 22′ 29″ est
Altitude 418 m
Superficie 19,74 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Courroux
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton du Jura

Voir sur la carte administrative du Canton du Jura
City locator 14.svg
Courroux

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Courroux

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Courroux
Liens
Site web www.courroux.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Courroux est une commune suisse du canton du Jura, dans le district de Delémont. Courroux fait partie de l'agglomération de Delémont.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Courroux se trouve à 2 km à vol d’oiseau à l’est de Delémont, dans le district de Delémont, aux abords du Val Terbi. Elle est arrosée par la Scheulte, qui se jette dans la Birse au nord-est de la localité.

Son territoire se situe entre 418 mètres d’altitude, au village, et 899 mètres, sur la montagne de Courroux, au nord de la localité, où le Roc de Courroux[3] offre un point de vue sur la proche vallée de la Birse et jusqu’à l’Alsace. Au sud, la commune s’étend jusqu’aux contreforts du Raimeux (Sous Rosé, à 743 mètres d’altitude).

Origine[modifier | modifier le code]

Courroux tire son nom de Curtis rufus (domaine en terre rouge), en raison de l'abondance du minerai de fer que l'on trouve sur son territoire.

Liste des maires successifs[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Schaller (PLR)
  • Claude Hêche (PS)
  • Denis Fleury (PS)
  • Yann Barth (PLR)
  • Alain Guédat (sans parti)
  • Philippe Membrez (PLR)

Courcelon[modifier | modifier le code]

Courcelon signifie, dans un dialecte qui tient du celte, « petit lieu où l'on cache quelque chose ». Courcelon possède une chapelle bâtie en 1838 et le village a toujours été rattaché à la commune et à la paroisse de Courroux. Ancien nom allemand de Courcelon : Sollendorf.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région était habitée dès l’âge du bronze, comme en témoignent des poteries retrouvées au Roc de Courroux.

Les restes d’une villa gallo-romaine et environ 150 tombes ont été mis au jour.

La première mention écrite remonte à 1146, sous le nom allemand de Lütoltesdorf. Comme les autres villages libres de la seigneurie de Delémont, Courroux revint à l’évêché de Bâle en 1271.

De 1793 à 1815, Courroux a appartenu à la France, dans le département du Mont-Terrible, puis dans celui du Haut-Rhin. À la suite d'une décision du congrès de Vienne, en 1815, la commune de Courroux a été attribuée au canton de Berne.

Depuis le , la commune fait partie du canton du Jura.

Le , Courroux refuse une fusion avec les communes du Val Terbi par 525 voix contre 481.

Économie[modifier | modifier le code]

Aux XVIIIe et XIXe siècles, la région a connu la prospérité grâce à l'extraction du fer.

Le village de Courroux est resté essentiellement agricole. Durant plusieurs années, il a abrité une succursale (fermée en 1982) du constructeur de machines Tornos.

Aujourd'hui, il est essentiellement habité par des pendulaires travaillant à Delémont.

Transports[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Courroux est jumelé avec Paltinis en Roumanie.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :