Coup de grâce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coup de grâce (homonymie).

L'expression coup de grâce est utilisée pour désigner un coup fatal porté à une personne ou un animal blessé en vue d'abréger ses souffrances. Elle peut faire référence à l'homicide de civils ou militaires, amis ou ennemis, avec ou sans le consentement du blessé. Elle est parfois également utilisée de manière figurée pour décrire le dernier acte d'une série d'événements menant à la fin d'une entité. Par exemple : « L'entreprise était au bord de la faillite depuis des années, le coup de grâce vint de la hausse soudaine des prix du pétrole. »

Dans le contexte d'une exécution, cela signifie tirer dans le cœur ou la tête d'un civil ou militaire mourant mais non encore mort. Cela peut aussi faire référence à une décapitation survenant après le seppuku d'un samouraï.

En temps de guerre, elle est utilisée pour faire référence au fait de tirer sur une personne sérieusement blessée, amie ou ennemie, dont les chances de survie sont nulles du fait de trop sérieuses lésions ou d'absence d'une potentielle aide médicale.

Dans les pays qui autorisent l'exécution par arme à feu, le coup de grâce peut être administré si la première salve n'a pas été suffisante pour tuer un prisonnier condamné.

Fichier audio
"Coup de grâce" (info)
L'expression "coup de grâce" prononcée par un natif français

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]