Coteaux (Mulhouse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Coteaux
Coteaux (Mulhouse)
Le quartier des Coteaux
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Ville Mulhouse
Conseil de quartier 1
Démographie
Population 11 672 hab. (2019)
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 08″ nord, 7° 17′ 51″ est
Localisation
Localisation de Les Coteaux
Localisation du quartier dans la commune de Mulhouse
Géolocalisation sur la carte : Alsace
Voir sur la carte administrative d'Alsace
City locator 14.svg
Les Coteaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Coteaux

Le quartier des Coteaux est un quartier populaire de Mulhouse intra muros. Le terrain est classé comme zone à urbaniser en priorité (ZUP) en 1959 afin d'y loger une population ouvrière grandissante en y batissant des immeubles typiques des grands ensembles français des années 1960-1970. Son plan d'urbanisme est dessiné par l'architecte Marcel Lods et les différents immeubles sortent de terre entre 1963 et 1974. Il compte aujourd'hui près de 12 000 habitants.

Depuis 2006, le quartier des Coteaux est le terminus de la ligne 2 du tramway de Mulhouse. Ainsi, les habitants du quartier ne sont plus qu'à 14 minutes du centre-ville de Mulhouse.

Le quartier est une zone franche afin d'y favoriser la création de nouveaux emplois et l'implantation de nouvelles entreprises. C'est ainsi que la ville y a installé son plus grand pôle tertiaire appelé le Parc des Collines qui emploie plus de 2 500 personnes. Celui-ci est entré en phase opérationnelle en 1997.

Sécurité[modifier | modifier le code]

Le quartier Les Coteaux la nuit

Le quartier dans son ensemble est classé depuis 2013 en zone de sécurité prioritaire, avec renforcement des effectifs de la police nationale. En effet, le quartier « souffre plus que d’autres d’une insécurité quotidienne et d’une délinquance enracinée »[1] et « connaît depuis quelques années une dégradation importante de ses conditions de sécurité »[1], ce qui a été identifié comme tel par le Ministère de l'Intérieur du Gouvernement Jean-Marc Ayrault, permettant ainsi à ce territoire de bénéficier de policiers supplémentaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF]« Création de 49 nouvelles Zones de Sécurité Prioritaires (ZSP) - dossier de presse », sur interieur.gouv.fr, Ministère de l'Intérieur, (consulté le 24 novembre 2012).

Liens internes[modifier | modifier le code]