La Fonderie (Mulhouse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Fonderie
La Fonderie (Mulhouse)
Bâtiment surnommé la Cathédrale du quartier de la Fonderie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Ville Mulhouse
Conseil de quartier 1
Démographie
Population 3 338 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 24″ nord, 7° 19′ 51″ est
Site(s) touristique(s) 1
Localisation
Localisation de La Fonderie
Carte des différents quartiers de Mulhouse intra muros
Géolocalisation sur la carte : Alsace
Voir sur la carte administrative d'Alsace
City locator 14.svg
La Fonderie
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Fonderie

La Fonderie est un ancien quartier industriel de Mulhouse intra muros, situé à l'ouest de la gare centrale et du centre-ville. Il fait partie du secteur 2 du découpage urbain mulhousien.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Il doit son nom à l'implantation, à partir de 1826, d'un important site de constructions mécaniques par l'industriel André Koechlin, créateur de la société André Koechlin & Cie (ancêtre de la SACM et d'Alsthom) jusqu'à la fin des années 1960.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les usines André Koechlin & Cie sortirent les premières locomotives alsaciennes, ce qui explique l'implantation, en marge de ce site installé non loin du canal du Rhône au Rhin puis longé par la ligne ferroviaire Mulhouse-Thann, de la première gare mulhousienne (1839).
Faubourg industriel et ouvrier, le quartier qui borde le site industriel a conservé son caractère populaire.

Totalement remis à neuf pour un budget de 38 millions d'euros, le grand bâtiment industriel surnommé la Cathédrale accueille depuis le nouveau campus de La Fonderie, extension de l'Université de Haute-Alsace qui comprend la Faculté de Sciences économiques, Sociales et Juridiques (FSESJ) de Mulhouse, premier établissement d'enseignement supérieur du Haut-Rhin en nombre d'étudiants, mais aussi le Centre Universitaire de Formation des Enseignants et des Formateurs (CUFEF)[1]. Le campus abrite aussi une nouvelle bibliothèque universitaire.

Le nouveau campus a été inauguré par le président Nicolas Sarkozy le .

Concept de campus couvert[modifier | modifier le code]

Avec la Fonderie, Mulhouse inaugure le concept de campus couvert. Le campus étant basé sur l'architecture d'un immense bâtiment industriel retravaillé, il est essentiellement un campus intérieur.

Les locaux se distribuent sur trois « rues » intérieures appelées Rue Principale, Rue Droite et Rue Gauche. Seuls les bâtiments à usage de logements étudiants se trouvent à l'extérieur.

Sécurité[modifier | modifier le code]

L'accès au campus est libre mais peut être restreint et contrôlé avec un accès par badge comme dans d'autres universités.

Les étudiants du campus Fonderie sont les seuls à bénéficier d'une carte d'étudiant accès multi services[2]. Actuellement l'accès est permis à tous les étudiants de l'Université de Haute-Alsace.

Les réseaux internet n'y sont accessibles que par code et la navigation y est contrôlée même avec l'usage d'un ordinateur privé. Les salles informatiques ne sont accessibles que par badge.

Un service de sécurité incendie est spécialement dévoué à la Faculté. Ce service est obligatoire quand il y a du public dans le bâtiment. Ainsi les heures d'ouvertures du bâtiment au public sont dépendantes de la présence du service de sécurité. Cela n'empêche pas la Fonderie d'être ouverte jusqu'à 21 heures le jeudi et le vendredi ainsi que le samedi matin.

Aspect culturel[modifier | modifier le code]

La Fonderie accueille également un centre d'art au deuxième étage, la Kunsthalle[3], ainsi que les archives municipales qui occupent une grande partie du sous-sol du bâtiment.

Se situent également au sein de ce quartier, la Clinique Saint-Sauveur et l'école primaire Kléber.

Population[modifier | modifier le code]

Hormis la population étudiante, 3 338 habitants résident dans ce quartier emblématique du passé mulhousien.

Accès[modifier | modifier le code]

Le campus de La Fonderie est desservi par la société de transport mulhousien Soléa :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mulhouse veut reconquérir ses friches industrielles, Grégoire Allix, Le Monde, 17 novembre 2007
  2. http://www.e-services.uha.fr/index.php?id=carte
  3. « La Kunsthalle, centre d'art contemporain Mulhouse », sur La Kunsthalle, centre d'art contemporain Mulhouse (consulté le 5 août 2020).

Sur les autres projets Wikimedia :