Cornelio Sommaruga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Cornelio Sommaruga

Cornelio Sommaruga, né le 29 décembre 1932 à Rome, est un juriste et diplomate suisse qui a présidé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) de 1987 à 1999, le Centre international de déminage humanitaire-Genève de 2000 à 2008, la Fondation pour le futur à Amman, Initiatives et Changement international à Caux (Suisse) et est actif dans plusieurs conseils de fondation, tels que celui de la Fondation internationale contre le cancer.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années et formation[modifier | modifier le code]

Élevé par des parents profondément catholiques, il est resté un chrétien fervent tout au long de sa vie[1]. Il a été profondément influencé par ses premières années à Rome et la période pendant laquelle son père a représenté le Libéria au Vatican lui a sans doute inspiré sa vocation diplomatique et humanitaire. Malgré ce lien fort avec Rome, il a aussi des liens étroits avec le Tessin, canton d'origine de sa famille[2].

Après des études secondaires en Italie, il a fréquenté l'université de Zurich, où il a obtenu un doctorat en droit en 1957.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Cornelio Sommaruga a épousé Ornella Marzorati en 1957 et ils ont eu six enfants[1],[2]. Malgré ses hautes responsabilités, Cornelio Sommaruga a toujours maintenu des liens familiaux très forts avec sa famille ; ils ont en particulier conservé le rituel de retrouvailles familiales annuelles à la même période chaque année, réunissant leurs six enfants et seize petits-enfants. Cornelio Sommaruga a fait la promotion de solides valeurs familiales sociales auprès de sa famille tout comme dans les institutions au sein desquelles il a travaillé.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1977-1978 : président de la 32e session de la Commission économique pour l'Europe de l'Organisation des Nations unies (CEE/ONU)
  • 1982-1984 : coprésident Commissione consultativa culturale italo-svizzera
  • 1985 : docteur honoris causa en sciences politiques de l’université de Fribourg
  • 1985 : docteur honoris causa ès relations internationales de l’université de Minho, Braga, Portugal
  • 1991 : docteur honoris causa de l’université de Bologne
  • 1992 : docteur honoris causa de l’université de Nice-Sophia Antipolis
  • 1992 : docteur honoris causa de l’université de Séoul
  • 1995 : Presidential Award de l’université de Tel-Aviv
  • 1995 : prix de la Century Foundation, BSI
  • 1996 : prix de la section Suisse de la Société internationale pour les droits de l’homme
  • 1996 : prix Josef Krainer, Graz
  • 1997 : docteur honoris causa de l’université de Genève
  • 1998 : Culture, canton de Bâle-campagne
  • 2001 : prix Nord-Sud du Conseil de l’Europe
  • 2003 : personnalité suisse la plus populaire auprès des journalistes étrangers, Association de la presse étrangère en Suisse
  • 2003 : prix de la Fondation Dr. J.E. Brandenberger
  • 2003 : Dr. Jean Mayer Award for Global Citizenship, université Tufts, Boston
  • 2009 : médaille Henry-Dunant remise par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
  • 2011 : prix Marcel-Rudloff de la tolérance

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Témoignage de Cornelio Sommaruga devant le Centre d'études catholique de Genève le 19 novembre 2012 http://www.gichd.org/fileadmin/pdf/other_languages/french/About_GICHD/Staff/Staff_Statements_Articles/SOC-121119-Centre-Catholique-Geneve-fr.pdf
  2. a et b Article de L'Hebdo « Politique : Portrait d’une famille engagée », de Clément Bürge, le 6/10/2010 http://www.carlosommaruga.ch/politique-portrait-dune-famille-engagee/
  3. Cornelio Sommaruga, « Unité et pluralité des emblèmes », Revue internationale de la Croix-Rouge, n° 796, juillet-août 1992, pp. 347-352, cité par François Bugnion dans Croix rouge, croissant rouge, cristal rouge, CICR, mai 2007, p.37 [1]
  4. François Bugnion, Croix rouge, croissant rouge, cristal rouge, CICR, mai 2007, p. 60 [2]
  5. http://www.presclub.ch/doc/press_release_CAUX-FR_Sahnoun.pdf
  6. L'activité Grands Lacs d'Initiatives et Changement s'est développée sous le mandat de Cornelio Sommaruga http://www.fr.iofc.org/projets/grandslacs/historique
  7. http://cauxforum.net/sites/all/files/CFHS_2009_Welcome_Sommaruga.pdf

Sources[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Le CICR, le cœur et la raison, entretien avec Cornelio Sommaruga, Massimo Lorenzi, Favre, Lausanne, 1998
  • Oser la paix – l'audace des réconciliateurs; textes recueillis par Richard Werly et François d'Alençon, voir l'interview croisée de Cornelio Sommaruga et Mohamed Sahnoun, par François d’Alançon et Richard Wehrly, Éditions Autrement, Paris, 2011

Sites Internet[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :