Cordelia Vorkosigan (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cordelia.
Cordelia Vorkosigan
Auteur Lois McMaster Bujold
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Titre original Shards of Honor
Éditeur original Baen Books
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 1986
Version française
Traducteur Michel Deutsch
Lieu de parution Paris
Éditeur J'ai lu
Collection Science-Fiction
Date de parution 1994
Type de média Livre papier
Couverture Caza
Nombre de pages 320
ISBN 227723687X
Série Saga Vorkosigan
Chronologie
Précédent Opération Cay (env. 200 ans auparavant) Barrayar Suivant

Cordelia Vorkosigan (titre original (en) Shards of Honor) est un roman de science-fiction de l'écrivain américain Lois McMaster Bujold, paru en 1986. Il fait partie de la Saga Vorkosigan dont il constitue le deuxième volet suivant l'ordre chronologique de l'univers de la Saga Vorkosigan.

Les éditions J'ai lu ont réédité l'ensemble des œuvres de la saga Vorkosigan en intégrale dans des traductions révisées. Le titre français du roman Cordelia Vorkosigan a changé à sa réédition en 2011 pour devenir L'Honneur de Cordelia.

Résumé[modifier | modifier le code]

Au cours d'une mission d'exploration, chargée d'étudier une planète par une équipe betanne, le capitaine Cordélia Naismith est "capturé" par le commodore Aral Vorkosigan désigné comme le « Boucher de Komarr ». Celui-ci a été trahi par son état-major. Au cours de leur périple, le commodore et le capitaine Cordélia Naismith vont se rapprocher au fil des rencontres « fortuites » ayant lieu dans le livre. Aral confond ceux qui l'ont trahi et Cordélia l'aide à se débarrasser des traîtres avant de retourner sur sa planète.

Ils sont amenés à se rencontrer de nouveau lors de la tentative barrayan de conquête de la planète Escobar, lorsque Cordélia est faite prisonnière par les Barrayans. Après que son équipe fut décimée lors de la mission d'exploration, elle avait accepté de fournir des armes à Escobar. Lors de sa captivité et avant d'être cachée par Aral, elle est amenée à Vorrutyer Ges, un officier et un noble sadique. Aimant infliger des tortures aux autres, il a conditionné le sergent Bothari pour qu'il exécute toutes ses envies : notamment le viol des prisonnères. Vorrutyer tente d'obliger le sergent à violer Cordelia, mais par la pitié qu'exprime Cordelia pour Bothari, celui-ci tue Vorrutyer. L'attaque d'Escobar est un échec militaire du fait de la puissance supérieure de cette planète. Le prince de Barrayar, acolyte en sadisme de Vorrutyer, est tué. Aral est alors désigné pour diriger la retraite. On apprend que le but de l'empereur de Barrayar était cet échec et la disparition de son propre fils, le prince, et de tous ses camarades, amateurs de sadisme.

Aral est installé à la tête de la gestion des camps de prisonniers et de prisonnières, celles-ci ayant souvent subi des viols. Cordélia est admise dans un de ces camps. Aral fait une demande en mariage à Cordélia qui ne peut accepter tout de suite au vu de la situation.

Les prisonniers sont rapatriés chez eux et Cordélia est fêtée en héroïne. Comme elle a été faite prisonnière, elle a droit à une aide psychologique, mais ayant appris certains secrets sur Aral et l'attaque d'Escobar qu'elle cache, les psychologues s'acharnent à vouloir les lui faire dire pour son bien, l'amenant au bord de la rupture psychologique. Elle s'enfuit vers Barrayar où elle retrouve Aral devenue une épave après son départ. Elle accepte alors de se marier avec lui.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Les personnages principaux sont classés par ordre alphabétique :

  • Bothari Konstantine ;
  • Cordélia Naismith (Capitaine) ;
  • Aral Vorkosigan (Commodore) ;
  • Ges Vorrutyer.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Les personnages secondaires sont classés par ordre alphabétique :

  • Serg Vorbarra ;
  • Elisabeth Naismith.

Éditions[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]