Les Montagnes du deuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Montagnes du deuil
Auteur Lois McMaster Bujold
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Nouvelle
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Mountains of Mourning
Éditeur Baen Books
Lieu de parution New York
Date de parution 1989, dans le recueil
Borders of Infinity
Version française
Traducteur Bernadette Emerich
Éditeur J'ai lu
Collection Science-Fiction
Lieu de parution Paris
Date de parution 1998, dans le recueil
Les Frontières de l'infini
Type de média Livre papier
Couverture Philippe Jozelon
Nombre de pages 95
ISBN 2290050016
Série Saga Vorkosigan
Chronologie

Les Montagnes du deuil (titre original : The Mountains of Mourning) est une longue nouvelle de Lois McMaster Bujold, publiée en 1989, ayant reçu le prix Hugo du meilleur roman court 1990 et le prix Nebula du meilleur roman court 1989. Elle fait partie du recueil Les Frontières de l'infini, publié chez J'ai lu en français. Elle fait partie de la Saga Vorkosigan dont elle constitue le cinquième volet suivant l'ordre chronologique de l'univers de la Saga Vorkosigan.

Les éditions J'ai lu ont réédité l'ensemble des œuvres de la saga Vorkosigan en intégrale dans des traductions révisées. Le titre français de la nouvelle Les Montagnes du deuil n'a pas changé à sa réédition en 2012.

Résumé[modifier | modifier le code]

Fraichement sorti de l'académie militaire impériale, Miles Vorkosigan est en congé en attendant son affectation, lorsque Harra Csurik vient porter plainte auprès du Comte Vorkosigan pour le meurtre de sa fille. Aral Vorkosigan envoie alors son fils pour être sa Voix (son représentant, parlant en son nom) dans cette affaire délicate, car touchant de près à plusieurs coutumes. En effet, l'infanticide pour mutation (Raina Csurik souffrait d'une légère malformation congénitale) est une pratique remontant aux premiers temps de Barrayar, et les nouvelles lois peinent à s'imposer dans l'arrière-pays. Outre la solution de l'énigme, Miles y trouvera une raison plus valable de servir Barrayar que le seul honneur de sa famille.

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Édition originale américaine[modifier | modifier le code]

  • The Mountains of Mourning, in Borders of Infinity, New York, Baen Books, 1989 (ISBN 9780671720933)

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • Les Montagnes du deuil, dans Les Frontières de l'infini, traduit par Bernadette Emerich, Paris, J'ai lu. Science-fiction no 5001, 1998 (ISBN 2-290-05001-6)
  • Les Montagnes du deuil, dans La saga Vorkosigan : intégrale, vol. 2, traduction révisée, Paris, J'ai lu. Nouveaux millénaires, 2012 (ISBN 978-2290029213)

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Elle est disponible gratuitement en intégralité en anglais sur le site baen.com