Cordélia (lune)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cordélia.
Cordélia
Uranus VI
Cordelia
Image illustrative de l'article Cordélia (lune)
Les satellites Cordélia (le plus interne, en bas) et Ophélie (le plus externe, en haut).
Type Satellite naturel d'Uranus
Caractéristiques orbitales
(Époque J2000.0)
Demi-grand axe 49 800 km
Excentricité 0,0003
Période de révolution 0,335 d
Inclinaison 0,085°
Caractéristiques physiques
Dimensions 40 km
Masse 4,5×1016 kg
Masse volumique moyenne 1,3 x103 kg/m³
Gravité à la surface 0,0064 m/s2
Albédo moyen 0,07
Température de surface ~ 89 K
Caractéristiques de l'atmosphère
Pression atmosphérique Pas d'atmosphère
Découverte
Découvert par Richard J. Terrile
Découverte 20 janvier 1986
Désignation(s) provisoire(s) S/1986 U 7

Cordélia (U VI Cordelia) est un satellite naturel d'Uranus. Parmi ceux-ci, il est celui avec l'orbite la plus interne connue.

Cordélia fut découverte en 1986 par la sonde Voyager 2, d'où sa désignation temporaire S/1986 U 7. Excepté son rayon orbital et une estimation de ses dimensions, on ne connaît que peu de choses à son sujet.

Cordélia et Ophélie servent à maintenir l'anneau epsilon d'Uranus. Il s'agit donc d'une lune bergère. Cordélia est située en deçà du rayon de l'orbite synchrone ; c'est-à-dire que son orbite est si basse qu'il lui faut moins de temps pour effectuer le tour complet d'Uranus qu'Uranus met pour faire un tour complet sur elle-même. Les forces de marée exercées par Uranus ralentissent donc lentement Cordélia, qui perd de l'altitude et finira un jour par s'écraser sur Uranus.

Elle tire son nom de la plus jeune fille du roi Lear dans la pièce de William Shakespeare.

Voir aussi[modifier | modifier le code]