Constant Burg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burg.

Constant Burg, né le à Aumetz en Moselle et mort en , est un médecin radiologue et un biologiste français. Il fut directeur général de l'INSERM de 1969 à 1979 et président de l'Institut Curie de 1985 à 1998.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale, Constant Burg est enrôlé de force dans l'Arbeitdienst en 1942[1]. Après plusieurs évasions, il fuit en Suisse où il sera maintenu dans un camp disciplinaire[1]. Il reussit alors à prendre le maquis et regagne la France où il combattra au plateau des Glières[2]. Incorporé ensuite à la première armée, il participe à la libération de Strasbourg[2]. Après la guerre, il poursuit ses études de médecine en biophysique, notamment auprès d'André Chevalier à Strasbourg. Il obtient alors son agrégation et est nommé professeur à la Faculté de médecine de Nancy. En 1966, il devient membre du Comité national de la recherche scientifique et du Conseil scientifique du CEA[3]. Il a été sociétaire académicien de la Société des sciences de Nancy[4].

De 1969 à 1979, il est nommé à la tête de l'INSERM, en succession d'Eugène Aujaleu. Il en modifiera profondément le fonctionnement notamment en réformant le conseil scientifique, en créant des commissions scientifiques spécialisées et en rapprochant la recherche médicale des es sciences biologiques de pointe (biologie moléculaire). Entré au Conseil d'État, il est nommé en 1985 à la présidence de l'Institut Curie jusqu'à son décès en 1998[5]. En hommage, un bâtiment de laboratoires de l'Institut Curie de la rue Lhomond à Paris a été baptisé de son nom[6] après sa disparition en 1998.

Apport scientifique[modifier | modifier le code]

Les bâtiments Constant Burg (en briques rouges) dans le fond

L'essentiel de sa carrière de médecin-chercheur s'est fait dans le domaine de la radiobiologie.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]