Conseil de la Révolution

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Conseil de la Révolution est un organisme politique algérien mis en place le 19 juin 1965 par Houari Boumediène. Celui-ci devient président de la République le 11 décembre 1976.

Il est une nouvelle manifestation de la place prépondérante de l’Armée nationale populaire (ANP) dans la vie politique algérienne depuis l’indépendance. Ayant investi toutes les sources hégémoniques à la tête de l’État, l’armée s’est efforcée de gommer toutes les autres légitimités, dont la légitimité révolutionnaire, pour imposer la sienne. Aux organismes dirigeants de l’État, elle substitue ainsi ce Conseil de la Révolution dépositaire de l’autorité souveraine en attendant l’adoption d’une Constitution. Ce conseil est initialement constitué de 26 membres, dont la quasi totalité sont des officiers de l’ANP liés au clan d'Oujda. Le Conseil de la Révolution a autorité et contrôle sur le gouvernement[1].

Composition du Conseil.
  • FLN : 26 sièges

Le Conseil de la Révolution est dissout en janvier 1979 et se compose alors de huit membres[2].

Conseil de la Révolution[modifier | modifier le code]

  • Président du Conseil de la Révolution : Houari Boumédiène
  • Membres du Conseil de la Révolution :
Abid Saïd Belhouchet Abdallah Benahmed Mohamed
Bencherif Ahmed Chadli Bendjedid Benhaddou Bouhadjar
Bensalem Abderrahmane Salah Boubnider Ahmed Boudjenane
Bachir Boumaza Abdelaziz Bouteflika Chérif Belkacem
Draia Ahmed Ahmed Kaïd Youcef Khatib
Ahmed Mahsas Ahmed Medeghri Ali Mendjeli
Saïd Mohammedi Mohand Oulhadj Moulay Abdelkader
Soufi Salah Mohamed Tayebi Larbi Yahiaoui Mohamed Salah
Tahar Zbiri

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Abdelkader Yefsah, L'armée et le pouvoir en Algérie de 1962 à 1992, Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, Année 1992, 65, pp. 77-95
  2. « L'Algérie contemporaine », sur Google Books (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]