Congrès de Bâle (1912)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Congrès de Bâle.
Affiche officielle du Congrès de Bâle en 1912.

Le Congrès de Bâle de 1912 est une conférence de paix organisée par le parti socialiste suisse les 24 et 25 novembre 1912 dans la cathédrale de Bâle.

Son but était de coordonner les actions des socialistes européens afin de parvenir à gérer au mieux les guerres balkaniques qui sévissaient alors. Elle fait partie de la deuxième internationale socialiste. 550 délégués de 23 nations différentes et plus de 10 000 personnes y ont assisté[1].

Contexte historique[modifier | modifier le code]

En Europe, la guerre qui secouait les Balkans, divisant ainsi les états chrétiens de l'Empire ottoman, n'allait pas tarder à s'étendre jusqu'en Europe centrale. Tout un réseau d'accords et de relations augmentait encore les tensions. En mars-avril 1912, les protagonistes durent apaiser leurs conflits, à la suite de l'avancée de l'Autriche-Hongrie dans les Balkans. Un camp, composé de la Serbie, la Bulgarie, la Russie, le Monténégro et la Grèce s'opposait à l'Empire Ottoman et l'Empire austro-hongrois.

Le Congrès en lui-même[modifier | modifier le code]

À Bruxelles, les socialistes européens adoptent alors l'Internationale socialiste sur le seul thème de « La situation internationale et l'accord pour une action contre la guerre ».

Le choix de Bâle comme ville d'accueil n'était pas un hasard : la position de la Suisse au centre de l'Europe, sa constitution libre et sa neutralité explique le choix de Bâle pour cette neuvième conférence de la deuxième internationale socialiste[réf. nécessaire].

Une résolution, proposée par Jean Jaurès, y est adopté à l'unanimité[2]. Toutefois, la guerre ne cessera que fin juillet 1913. Un nouveau traité, celui de Bucarest définit alors les frontières de Etats balkaniques.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « "Guerre et paix" conférence internationale, Bâle, du 22 au 24.11.2012 », sur www.basel1912-2012.ch (consulté le 8 janvier 2015)
  2. « Discours de Bâle, 24 novembre 1912, par Jean Jaurès », sur lyonelkaufmann.ch (consulté le 8 janvier 2015)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Neue Zürcher Zeitung, 24.11.2012, Marcel Amrein
  • Basler Zeitung, 19.11.2012, Ruedi Arnold