Conditum paradoxum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Actuel conditum paradoxum.

Le conditum paradoxum est un vin épicé élaboré à l'époque de l'Empire romain.

Méthode d'élaboration[modifier | modifier le code]

Sa composition en est donnée dans le Livre I.1. De Re coquinaria d'Apicius. Du miel était mis à bouillir dans du vin, puis y étaient rajoutées des épices : poivre, mastic, nard, laurier, safran, ainsi que des noyaux de dattes torréfiés et des dattes trempées préalablement dans du vin. Le tout était ensuite dilué dans du vin de qualité afin que le mélange soit doux. Puis pour le conserver on y jetait ensuite des charbons ardents[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Conditum paradoxum, texte d'Apicius et sa traduction », sur taanith01.free.fr (consulté le 6 novembre 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Apici Caeli (libri decem (dix livres), De re coquinaria (lire en ligne).
  • André Tchernia et Jean-Pierre Brun, Le Vin romain antique, Grenoble, Glénat, , 159 p. (ISBN 978-2723427609, 2723427609).

Articles connexes[modifier | modifier le code]