Comité scientifique humanitaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 31′ 03″ N 13° 18′ 28″ E / 52.5175, 13.30778


Le Comité scientifique humanitaire (en allemand WhK : Wissenschaftlich-humanitäre Komitee), créé en Allemagne le 15 mai 1897, est la toute première organisation de défense des droits des homosexuels.

Le WhK est fondé le 15 mai 1897 par le sexologue Magnus Hirschfeld, l'éditeur Max Spohr, le juriste Eduard Oberg ainsi que l'écrivain Franz Joseph von Bülow, à Berlin Charlottenbourg. L'un des objectifs du comité est alors l'abrogation du paragraphe 175 qui, en Allemagne, condamnait pénalement les relations sexuelles entre hommes consentants. Peu de temps après sa création, Adolf Brand, Benedict Friedlaender et Kurt Hiller adhèrent au WhK. Une scission survient en 1903.

Le WhK était particulièrement lié à l'institut de sexologie fondé par Hirschfeld. Il s'appuyait sur les théories de Hirschfeld dont celle du troisième sexe. Il avançait aussi l'innéité de l'homosexualité (son caractère « naturel », rendant sa condamnation injuste).

Le WhK avait son siège à Berlin et des antennes dans vingt-cinq villes d'Allemagne et des annexes à l'étranger : en Autriche, aux Pays-Bas (NWHK (nl)) ainsi qu'un correspondant en Alsace. Il est le précurseur du mouvement d'émancipation homosexuelle ou mouvement gay et lesbien.