Adolf Brand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adolf Brand
Adolf Brand 1924.jpg

Portrait gravé d'Adolf Brand (1924).

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Activités

Adolf Brand ( - ) est un écrivain allemand, anarchiste, militant pour les droits des homosexuels. Il fut membre du WhK, le Comité scientifique humanitaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Berlin le , Adolf Brand est enseignant avant de fonder sa propre maison d'édition qui publie, à partir de 1896, la revue Der Eigene. Cette revue est la première publication régulière homosexuelle au monde[1]. Le titre, Der Eigene, est une référence aux écrits du philosophe Max Stirner. Ce dernier exerce une profonde influence sur le jeune Brand qui est séduit par le concept stirnerien de « Selbsteigentum ». Der Eigene finit par compter environ 1 500 abonnés.

En 1903, à la suite d'une scission au sein du WhK de Magnus Hirschfeld, Brand crée la Gemeinschaft der Eigenen (GdE), la « Communauté des spéciaux ». Dans ce nouveau groupe, l'amour entre hommes est considéré comme l'un des attributs de la virilité. Le groupe rejette certaines théories de Hirschfeld. Le GdE est une communauté qui fonctionne sur un modèle semblable à celui qu'adoptera ultérieurement le scoutisme, tout en se réclamant de la Grèce antique – plus particulièrement des guerriers de Sparte et de l'« idéal pédérastique » qu'on leur a attribué. Le GdE organise des camps et des marches, et prône la pratique du naturisme. Le GdE est comparable à de nombreux autres groupes apparus en Allemagne au début du XXe siècle, comme les Wandervogel.

Couverture de l'édition de 1906 de "Der Eigene"

Entre 1907 et 1909, Adolf Brand intervient dans l'affaire Eulenburg, laquelle aboutit à la disgrâce du favori du Kaiser Guillaume II.

Durant les années 1930, Aldolf Brand se retirera du militantisme homosexuel, à la suite des menaces continuelles dont il était l'objet de la part des nazis ; ceux-ci feront d'ailleurs cesser la publication de la revue Der Eigene.

Brand et sa femme meurent à Berlin, tués lors d'un bombardement allié le .

Références en anglais[modifier | modifier le code]

  • James D. Steakley. The Early Homosexual Emancipation Movement in Germany. (1975).
  • John Lauritsen and David Thorstad. The Early Homosexual Rights Movement, 1864-1935. (Second Edition revised)
  • Günter Grau (ed.). Hidden Holocaust? Gay and lesbian persecution in Germany 1933-45. (1995).
  • Mark Blasius & Shane Phelan. (Eds.) We Are Everywhere: A Historical Source Book of Gay and Lesbian Politics (See chapter: The Emergence of a Gay and Lesbian Political Culture in Germany).
  • Harry Oosterhuis. (Ed.) Homosexuality and Male Bonding in Pre-Nazi Germany: The Youth Movement, the Gay Movement, and Male Bonding Before Hitler’s Rise: Original Transcripts from Der Eigene, the First Gay Journal in the World. (1991).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Karl Heinrich Ulrichs avait certes publié Prometheus en 1870, mais cette revue n'a connu qu'un seul numéro…

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :