Colette Klein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colette Klein
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Colette Klein, née le à Paris, est un poète et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Animatrice littéraire[modifier | modifier le code]

Membre du comité de rédaction de la revue Phréatique de 1970 à 2000[1]. Présidente de l'association Arts et Jalons. Secrétaire générale et trésorière du Cercle Aliénor. Elle a créé en 2008 la revue Concerto pour marées et silence, revue

Comédienne[modifier | modifier le code]

1973 / 1975 Après avoir fréquenté le Cours de Jean Chevrier (1973-1975), elle travaille avec Robert Vidalin, de la Comédie Française, de 1976 à 1980. Elle se produit ensuite comme comédienne :

  • de 1985 à 1988, à l’Atelier théâtre de Ménilmontant
  • puis, dans le cadre de Théâtre à Dire, elle participe à des tournées théâtrales pour des scolaires à Paris, Orléans, Lyon et Lille
  • et entre en 1996 dans la troupe des Comédiens de l’arche

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • La récolte du feu, donné en lecture publique par Théâtre à dire
  • Armande et Rosalie, représenté au théâtre de Ménilmontant.

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Ailleurs l'étoile, St Germain des Près, 1973
  • À défaut de visages, St Germain des Près, 1975
  • Cécités, Millas Martin, 1978
  • Le Passe-nuit, Arcam, 1980
  • Néante aux mains d'oiseaux, Groupe de Recherches Polypoétiques, 1994
  • Les hautes volières du silence, Gravos Press, 1994
  • La neige sur la mer ne dure pas plus que la mort, La Bartavelle, 1997
  • Les jardins de l'invisible, éditions Alain Benoit, 2001
  • Le silence du monde, éditions Alain Benoit, 2003
  • La Pierre du dedans, éditions Alain Benoit, 2005
  • Les tentations de L., éditions Alain Benoit, 2009
  • Derrière la lumière, éditions Alain Lucien Benoit, 2010
  • Mémoire tuméfiée, suivi de Lettres de Narcisse à l'ange, Editinter, 2013

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Nocturne(s), Le Guichet, 1985

Parution en revues[modifier | modifier le code]

La revue de l'ACILECE, Artère, Cri d'os, Evohé, Hélices, Les hommes sans épaules, Jalons, Jointure[2], LittéRéalité, Noah, Phréatique, Poèmonde, Poésie 1, Poésimage, Résurrection, Sépia...

Présence en anthologies[modifier | modifier le code]

  • Alain Breton: La vraie jeune poésie, édition La Pibole - Jean Gouézec, 1981
  • Jean Breton: Nouvelle poésie contemporaine, Le Cherche Midi éditeur 1985
  • Pascal Commère: Des poètes pour demain la soif, Cahiers de Noah 1981
  • Paul Mari: Prix Poésie 2000 , 1979
  • Anthologies Jalons: Plaise au souvenir, 1983 ; Dans un halo d'humus, 1985 ; À l'issue de ce long moment, 1987
  • Anthologie La Passerelle, 1982-1983

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Site personnel de l'auteur
  2. Voir sa présentation par Pierre Esperbé dans le no 34 de la revue Jointure