Coke La Rock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coke La Rock
Description de cette image, également commentée ci-après

Coke La Rock en concert avec Kool Herc en 2009.

Informations générales
Surnom Coco La Rock
Naissance (62 ans)
Activité principale Rappeur
Années actives Depuis 1975
Labels Sugar Hill Records

Coke La Rock, né le , est un rappeur américain. Il est considéré comme le premier véritable MC du hip-hop américain[1],[2],[3],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Établi en 1967 à l'âge de 12 ans dans le Bronx, Coke La Rock fut actif dès 1975. Il officiait au micro dans les soirées du jamaïcain Kool Herc. Kool Herc était propriétaire d'un sound system ; trop occupé à sélectionner et manipuler les disques, il céda le micro à Coke La Rock. Selon le vocabulaire jamaïcain, Herc était le « sélecteur » et Coke La Rock le DJ. Mais avant cela, dès 1973, pendant deux années, seul aux platines, Herc est lui aussi au micro.

Notes sur les termes jamaïcains[modifier | modifier le code]

  • Le terme « deejay » est l'équivalent jamaïcain du terme « rappeur ». L'orthographe « deejay » indique le sens jamaïcain du terme, afin de ne pas le confondre avec le terme « DJ », personne qui sélectionne et diffuse des musiques sur une piste de danse, à la radio, etc[5].
  • Le terme « toaster », qui signifiait « rapper » en Jamaïque, est tombé en désuétude depuis les années 1980, remplacé depuis par le verbe « (to) deejay ». Il s'appliquait à la performance vocale des deejays « toastant » un disque, etc[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Kool Herc », oldschoolhiphop.com, (consulté le 10 mars 2009).
  2. (en) Sacha Jenkins, Ego Trip's Book of Rap Lists, St. Martin's Griffin, (ISBN 978-0-312-24298-5), p. 20.
  3. (en) Ashyia Henderson, Contemporary Black Biography: Profiles From The International Black Community, Gale Research International, Limited, (ISBN 978-0-7876-5914-1), p. 62.
  4. (en) Emmett Price, Hip Hop Culture, ABC-CLIO, (ISBN 978-1-85109-867-5, lire en ligne), p. 108.
  5. a et b Tiré du livre de Bruno Blum : Le rap est né en Jamaïque.