Le Club métaphysique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Club métaphysique)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Club métaphysique
Situation
Création 1872
Dissolution 1872

Le Club métaphysique (en anglais The Metaphysical Club) est un club de discussion créé par le futur juge de la Cour suprême Oliver Wendell Holmes, le philosophe et psychologue William James, et le philosophe Charles Sanders Peirce en janvier 1872 à Cambridge (Massachusetts). Il est dissous dès décembre 1872.

Peirce fonde un nouveau Club métaphysique en 1879 à son arrivée à l'université Johns-Hopkins. En dépit du nom, ces hommes rejettent la métaphysique européenne traditionnelle et veulent établir une métaphysique d'inspiration critique, pragmatique et positive[1]. Selon Peirce, c'est au cours de discussion que le pragmatisme est né[2].

Membres connus du club[modifier | modifier le code]

Louis Menand et le Club métaphysique[modifier | modifier le code]

Le livre The Metaphysical Club de Louis Menand a obtenu en 2002 le Prix Pulitzer d'histoire. Même si l'auteur y aborde de nombreux thèmes comme, l'histoire américaine, les pionniers de l'éducation universitaire aux États-Unis ou la philosophie, il traite principalement du déclin de la métaphysique, remplacée aux États-Unis par le pragmatisme qui a été la force dominante qui a forgé la philosophie et les conceptions d'idées aux États-Unis. Le livre se compose de cinq chapitres dont quatre consacrés à Oliver Wendell Holmes, William James, Charles sanders Peirce et John Dewey qui bien que non-membre du club métaphysique est un des grands pragmatistes américains. Menand évoque également d'autres auteurs tels Ralph Waldo Emerson, Chauncey Wright et Louis Agassiz.

La façon dont Menand voit le pragmatisme a été critiqué par les philosophes Susan Haack[3], Paul Boghossian[4] et Thomas L. Short[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Menand, Louis. The Metaphysical Club: A Story of Ideas in America (2001), New York: Farrar, Straus, and Giroux, (ISBN 0-374-19963-9) (hardcover), (ISBN 0-374-52849-7) (paperback) p. 226, 274.
  2. Peirce, C. S. (1929), "The Founding of Pragmatism", The Hound and Horn: A Harvard Miscellany v. II, n. 3, April–June, pp. 282–5 (see 283–4). Reprinted as "Historical Affinities and Genesis" in Collected Papers of Charles Sanders Peirce, v. 5, paragraphs 11–13 (see 12–13), dated by the editors as circa 1906. Also see Shook, John R. (undated), "The Metaphysical Club" at the Pragmatism Cybrary.
  3. Haack, Susan (1997), "Vulgar Rortyism" in The New Criterion, v. 16, n. 3, November 1997. Eprint. Review of Menand's anthology Pragmatism: A Reader.
  4. Boghossian, Paul (2001), "The Gospel of Relaxation" in The New Republic, September 2001, critical review of Menand's The Metaphysical Club. MS-Word doc Eprint.
  5. Short, Thomas L. (2002), "Sham Scholarship" in Modern Age 44:4, Fall 2002. Critical review of Menand's The Metaphysical Club. Also criticizes Menand's grasp of history. First Things Eprint (the second review is the one by Short).

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Shook, John R. (undated), "The Metaphysical Club" at the Pragmatism Cybrary. Includes an account of the Club and individualized accounts of Chauncey Wright, Nicholas St. John Green, Charles Sanders Peirce, Oliver Wendell Holmes, Jr., William James, and Joseph Bangs Warner, along with bibliographies, complete ones in the cases of Wright and Green.