Claudine Schmid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schmid.
Claudine Schmid
Fonctions
Députée de la 6e circonscription des Français établis hors de France

(5 ans)
Élection 17 juin 2012
Législature XIVe
Groupe politique UMP puis LR
Prédécesseur Siège créé
Successeur Joachim Son-Forget
Conseillère à l'Assemblée des Français de l'étranger

(12 ans et 1 mois)
Biographie
Nom de naissance Claudine Deprez
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Saint-Julien-en-Genevois (France)
Nationalité Française
Suissesse
Parti politique LR

Claudine Schmid[1], née Deprez le à Saint-Julien-en-Genevois en France, est une femme politique franco-suisse[2].

Elle est députée la 6e circonscription des Français établis hors de France (Suisse et Liechtenstein) pendant la XIVe législature de 2012 à 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claudine Schmid (née Claudine Deprez[3]) est née le 13 septembre 1955 à Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie)[4]. Mariée et mère de trois enfants, elle vit à Zurich depuis 1982. Assistante de direction à la Banque de Paris et des Pays-Bas entre 1974 et 1985 (aujourd'hui BNP-Paribas), elle met entre parenthèse sa carrière pendant une dizaine d'années pour se consacrer à sa famille.

Claudine Schmid a occupé plusieurs fonctions au sein de l'Union des Français de l'étranger et de l'Assemblée des Français de l'étranger avant d'être élue députée.

La 6e circonscription est l’une des onze circonscriptions législatives des Français établis hors de France, elle comprend la Suisse et le Liechtenstein. Elle en est de ce fait la plus petite géographiquement et la plus dense. Les registres consulaires au 31 décembre 2016 indiquaient une population de 179 808 Français (le registre consulaire est commun aux deux pays).

Le , lors du premier tour des élections législatives, elle obtient 15,68 % des voix, contre 63,21 % pour son concurrent Joachim Son-Forget investi par La République en marche !. Lors du second tour le elle est battue par ce dernier avec 74 % contre 26 % des voix, l'abstention culminant à 81,22 %[5]. Elle est alors cooptée administratrice de l’Union des Français de l'étranger[réf. nécessaire].

Fonctions occupées A l'Assemblée[modifier | modifier le code]

  • Membre de la Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire en 2016 et 2017
  • Membre de la Commission des Affaires culturelles et de l'éducation de 2012 ä 2016
  • Présidente du Groupe d'Amitié parlementaire France-Suisse
  • Membre de la section française de l'Assemblée parlementaire de la francophonie
  • Vice-présidente de la Commission d'enquête sur l'exil des forces vives de France en 2014
  • Co-rapporteur pour le Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques de l'Assemblée nationale d'un rapport sur les réseaux culturels de la France à l'étranger en 2013
  • Rapporteur pour avis du Budget pour la mission « Diplomatie culturelle et d'influence » en 2012

Assemblée des Français de l'étranger[modifier | modifier le code]

Elle avait été élue en 2000, sur la liste de l'Union pour un Mouvement Populaire (UMP), conseiller à l'Assemblée des Français de l'étranger pour la Suisse et la Principauté du Liechtenstein. Elle fut réélue en 2006.

À ce titre, elle fut :

Union des Français de l'étranger et Français de Suisse[modifier | modifier le code]

Claudine Schmid devient en 1999 Présidente de l'Union des Français de l'étranger, représentation de Zurich, (Est de la Suisse, Tessin et Liechtenstein) poste qu'elle occupe jusqu'en 2012. De 2004 à 2012 elle est Vice-Présidente de l'Union des Français de l'Étranger-Monde. En juin 2017, elle est cooptée administratrice.

D'octobre 2009 à 2011, elle est Présidente de l'Union des Français de l’étranger et Français de Suisse, après l'avoir déjà été de 1999 à 2001.

Autres activités politiques[modifier | modifier le code]

  • Déléguée Les Républicains pour la Suisse et le Liechtenstein de 2015 à 2018 (non renouvellement de mandat lors des élections internes)
  • Conseillère Nationale LR de 2012 à 2018
  • Membre de la Commission nationale d'investiture (jusqu’en 2017)

Décorations honorifiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Claudine Schmid ».
  2. « « J'espère changer l’image de la Suisse » », sur Tribune de Genève (consulté le 11 novembre 2014).
  3. JORF no 151 du 1er juillet 2006
  4. Fiche de Claudine Schmid sur le site de l'Assemblée des Français de l'étranger
  5. « Joachim Son-Forget élu par les Français de Suisse », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  6. Fiche de Claudine Schmid sur le site du Consulat de France à Genève

Liens externes[modifier | modifier le code]