Claudine Prudencio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claudine Prudencio
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique

Claudine Afiavi Prudencio, née le à Cotonou (Bénin), est une femme politique béninoise, qui fut plusieurs fois députée et ministre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Affiche de de campagne de Claudine Prudencio lors des électorale municipales de 2020, sous la bannière de l'UDBN.

Claudine Prudencio est titulaire d'une maîtrise en sciences juridiques option droit des affaires et carrières judiciaires à l'université nationale du Bénin (UNB), d'un DEA en droit international du développement (Rome, Italie) et d'un DESS en gestion de la micro-entreprise au CIESA (Centre international d'études supérieures appliquées, Edmundston Nouveau-Brunswick, Canada)[1].

Elle devient ensuite enseignante à l'université d'Abomey-Calavi (UAC, nouveau nom de l'UNB). Ses domaines de compétence couvrent, entre autres, l’arbitrage commercial international et les techniques de médiation, de conciliation et de négociations, les techniques d’investigation en matière de crimes économiques et de blanchiment, le droit de la concurrence dans l’espace UEMOA[2] et la passation des marchés publics.

Elle intègre par la suite[Quand ?] le secteur privé, devenant conseillère spéciale chargée du partenariat public privé du Groupe Petrolin et représentante de la filiale infrastructure du groupe PIC Network Limited en Afrique. Elle est également la vice-présidente[3] de PIC International, la filiale béninoise des infrastructures du groupe ainsi que l'inspectrice générale de la fondation Espace Afrique.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Claudine Prudencio est une femme politique, ancienne ministre de l'Artisanat et du Tourisme[4] et ancienne députée à l'Assemblée nationale[5] des sixième et septième législatures, présidente du groupe parlementaire d'amitié Bénin-Japon, présidente de la Commission de l'Éducation, de la culture, de l'Emploi et des Affaires sociales de la sixième législature, et première secrétaire parlementaire de cette même législature. Elle a également été membre du Parlement panafricain à Johannesburg (Afrique du Sud) et membre de l'Assemblée parlementaire de la francophonie.

En 2010, elle crée le parti Union pour le développement d’un Bénin nouveau.

Distinctions et Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Claudine Affiavi PRUDENCIO (Femme politique) - aCotonou.com - Qui est qui? », sur www.acotonou.com (consulté le 21 décembre 2020)
  2. « Curriculum Vitae », sur www.claudineprudencio.com (consulté le 21 décembre 2020)
  3. « EN », sur Petrolin (consulté le 24 juillet 2020).
  4. http://lautrefraternite.com/2010/06/25/passation-de-service-claudine-prudencio-prend-en-main-lartisanat-et-le-tourisme-beninois/
  5. http://assemblee-nationale.bj/fr/deputes
  6. « Donor Recognition », sur Rotary.org (consulté le 24 juillet 2020).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]