Claude-Henry Feydeau de Marville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Feydeau (homonymie) et Marville.
Claude-Henry Feydeau de Marville
M503501 d0031502-000 p.jpg

Portrait gravé par Jean-Baptiste Garand

Fonction
Conseiller d'État
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
Nationalité
Activité
Famille
René Hérault (beau-père)
Conjoint
Louise Adélaïde Hérault de Vaucresson (1738)

Claude-Henry Feydeau de Marville (né le et mort en ) est un administrateur français. Il fut notamment lieutenant général de police (1740-1747), conseiller d'État, conseiller royal des Finances et directeur général des Économats.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude-Henry Feydeau de Marville, chevalier, seigneur et comte de Gien, marquis de Dampierre, est issu d'une ancienne et illustre famille de magistrats et d'officiers royaux. Il appartient à la même famille que Paul Esprit Feydeau de Brou.

Carrière[modifier | modifier le code]

Claude-Henry Feydeau de Marville succéda le à son beau-père, René Hérault, comme lieutenant général de police de Paris. Il fut remplacé le par Nicolas René Berryer, protégé de Madame de Pompadour.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Claude Feydeau (v. 1638 - 1723), seigneur de Marville, lieutenant aux gardes françaises puis des chevau-légers, qui fut à la cour titulaire de la charge de maître de la garde-robe de la Princesse palatine, et de Bonne Courtin de La Beuvrière (1663-1735), dame de Bois-Barry de Dampierre.

Il épousa le , en l'église Saint-Nicolas-des-Champs à Paris, Louise-Adélaïde Hérault (1722 ou 1726-1754), dame d'Epône et de Mézières, fille de René Hérault, lieutenant général de police, et de sa première épouse, Marguerite Durey de Vieuxcourt. Ils eurent pour enfants :

  • Jeanne-Louise-Bonne-Adélaïde Feydeau de Marville (1739-1754) ;
  • Claude-Jean-Baptiste Feydeau de Marville (1743-1743) ;
  • Adélaïde-Louise-Olympe Feydeau de Marville (1744-1754) ;
  • Esprit-Charles-Henri Feydeau de Marville (1746-1749).

Le "lieu, fief et métairie" de Marville (Sougy en Orléannais), entré dans sa famille en 1594 et dont il continua à porter le nom, avait été vendu par son père en 1716. Claude-Henry Feydeau de Marville avait hérité du marquisat de Dampierre-en-Burly de sa mère. Il acquit par ailleurs le comté de Gien en 1736. Ayant perdu ses enfants et sans héritier direct, il léga ces deux importants domaines à son lointain neveu Charles-Henri de Feydeau (1754-1802), marquis de Brou, à l'occasion de son mariage en 1778 avec Marie-Gabrielle-Olive de Lamoignon.

Autre[modifier | modifier le code]

Claude-Henry Feydeau de Marville assista à Reims en 1775 au sacre de Louis XVI en tant que conseiller d'Etat.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Suzanne Pillorget, Claude-Henry Feydeau de Marville : lieutenant général de police de Paris 1740-1747, Paris, Pedone, 1978

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]