Citoyenneté canadienne honoraire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Citoyen d'honneur.

La citoyenneté canadienne honoraire est quand la citoyenneté canadienne est donnée à une personne par le gouverneur général, avec la permission du Parlement du Canada, aux citoyens étrangers de mérite exceptionnel. Ce type de citoyenneté est symbolique et la personne n'est pas obligée de prendre le serment de citoyenneté. Le récipiendaire ne reçoit aucun des droits, des privilèges ou des obligations des citoyens canadiens.

Jusqu'à 2017, six personnes ont reçu la citoyenneté canadienne honoraire :

  • 1. Raoul Wallenberg, diplomate suédois et héros de l'holocauste. Accordée en 1985, après sa mort.
  • 2. Nelson Mandela, ancien président d'Afrique du Sud et récipiendaire du prix Nobel de 1993. Accordée en 2001.
  • 3. Tenzin Gyatso, le 14e Dalaï-lama et récipiendaire du prix Nobel de 1989. Accordée en 2006.
  • 4. Aung San Suu Kyi, Première Ministre-élu de la Birmanie et récipiendaire du prix Nobel de 1991. Accordée en 2007. (Elle est la seule personne à recevoir la citoyenneté canadienne honoraire alors qu'elle est emprisonnée.). Elle est également la responsable du génocide, le nettoyage ethnique et le viol en masse contre les minorités musulmanes en myanmar.[non neutre]
  • 5. Karim Aga Khan IV, chef spirituel des ismaéliens nizârites. Accordée en 2009[1].
  • 6. Malala Yousafzai, militante pakistanaise pour le droit des femmes à l'éducation. Accordée en 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Débats du Sénat, 23 juin 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]