Cité des vins et des climats de Bourgogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cité des vins et des climats de Bourgogne
Informations générales
Ouverture
2021
Site web
Bâtiment
Architecte
Siz'-ix (Beaune),
Atelier Correia (Chablis),
RBC Architecture et ACL Associés (Mâcon)
Localisation
Pays
Commune

La Cité des vins et des climats de Bourgogne est un complexe de musées sur la vigne et le vin de Bourgogne.

Le projet est réparti sur trois sites, à Beaune, Chablis et Mâcon.

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet est imaginé en 2010 par le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB). Il est initié en 2015, date concordant avec le classement des climats au patrimoine mondial de l'Unesco. Il aurait pu être intégré dans la candidature de la ville de Beaune aux cités de la gastronomie, mais celle ci n'est pas retenue[1].

Le projet prenant place à Beaune, dont la ville est le maître d'ouvrage pour ce lieu, est coordonné avec les projets identiques dans les villes de Chablis au nord du vignoble de Bourgogne, et Mâcon au sud[2].

Des désaccords se font sentir au cours du projet entre le BIVB et le maire de Beaune Alain Suguenot, qui y voit plus un projet d'urbanisme touristique profitant à la ville[3]. Des constructions d'hôtels de luxe, de restaurants, de salles de conférences, de spectacles, sont inclues dans le projet.

Le projet est présenté officiellement lors de l’événement de la vente des vins des hospices de Beaune en novembre 2019.

Un temps espérée pour 2017, la construction doit commencer début 2021.

L'ouverture est prévue pour l'automne 2022[4], plusieurs fois repoussée à cause de la pandémie de Covid-19[5].

Financement[modifier | modifier le code]

Le financement doit être assuré par des fonds privés pour deux tiers à trois quart du budget, le reste l'étant par des fonds publics. Le total est estimé de 36 à 53 millions d'euros[3],[6].

Un appel d'offres de prestataires est fait à l'automne 2020.

Le bâtiment de Beaune est estimé à 13,5 millions d'euros, celui de Mâcon à 3,9 millions d'euros, celui de Mâcon à 2,2 millions d'euros.

Architecture[modifier | modifier le code]

Les trois sites présenteront un parcours sensoriel. La muséographie doit également en partie être adaptée aux enfants.

Beaune[modifier | modifier le code]

Le cabinet d'architectes Siz'-ix s'occupe de la conception à Beaune[7]. La forme du bâtiment évoque une spirale, pouvant s'apparenter à une vrille de vigne.

Le bâtiment est inclus dans un parc de dix hectares, il doit mesurer 21 mètres de haut et proposer une surface totale de 3 500 m2[8].

Au rez-de-chaussée se situeront environ 1 200 m2 avec une muséographie axée sur la région, le terroir, la vigne et le vin[9]. Elle sera répartie en vingt sections distinctes. Le temps de visite est estimé à une heure et demie.

Chablis[modifier | modifier le code]

L'abbaye de Pontigny doit abriter une partie dans ses celliers, et être complétée par une extension contemporaine. Le cabinet d'architectes Atelier Correia s'occupe de la conception à Chablis[10].

Le bâtiment aura une surface de 900 m2, le musée representera 235 m2. Il présentera entre autres le vignoble chablisien et auxerrois.

Mâcon[modifier | modifier le code]

Initialement prévu d'être installé sur le site de la Maison des vins du BIVB, et le site de la Maison Mâconnaise des vins, le projet est finalement recentré uniquement sur le premier, situé sur l'avenue De Lattre de Tassigny[11].

Le bâtiment est dessiné pour ressembler à une vis de pressoir vertical à cage. Au centre se situe une tour de dix-sept mètres[12], s'apparentant à la vis sans fin d'un pressoir, et autour s'enroule le reste du bâtiment, évoquant également les ammonites présentes sous formes de fossiles dans les terroirs viticoles du Mâconnais[13].

Les cabinets d'architectes RBC Architecture et ACL Associés s'occupent de la conception à Mâcon[10].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

À Beaune sont attendus entre 120 000 et 200 000 visiteurs par an, 25 000 pour Chablis, et 35 000 pour Mâcon[14],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cité de la gastronomie. Parce que Beaune le vaut bien », sur www.bienpublic.com, (consulté le 19 novembre 2020).
  2. « Cité des vins et des Climats de Bourgogne, site officiel », sur www.cite-vins-bourgogne.fr (consulté le 18 novembre 2020).
  3. a et b « Changement de cap pour la Cité des vins de Beaune », sur La Revue du vin de France, (consulté le 18 novembre 2020).
  4. a et b « Début du compte à rebours: la Cité des vins et des climats de Bourgogne à Beaune promise pour novembre 2022 » [archive], sur www.tracesecritesnews.fr (consulté le 27 novembre 2020)
  5. « BEAUNE : Présentation du parcours de la Cité des vins », sur infos-dijon.com, (consulté le 18 novembre 2020).
  6. France 3 Bourgogne, « Beaune : où en est le projet de la cité des vins de Bourgogne ? » [vidéo], sur youtube.com, .
  7. « La future cité des vins de Beaune a son architecte : Emmanuelle Andreani, fondatrice et gérante de la société Siz'-ix. », sur www.bourgogneaujourdhui.com, (consulté le 19 novembre 2020).
  8. BIVB, « Conférence de presse : Cité des vins et des Climats de Bourgogne » [vidéo], sur youtube.com, .
  9. BIVB, « Cité des vins et des Climats de Bourgogne : présentation de la cité de Beaune. » [vidéo], sur youtube.com, .
  10. a et b « Bourgogne : 3 cités des vins pour percer les secrets du vignoble », sur www.france.fr, (consulté le 19 novembre 2020).
  11. « Mâcon : on sait enfin à quoi ressemblera la Cité des vins », sur www.lejsl.com, (consulté le 19 novembre 2020)
  12. Alexis Cappellaro, « La Cité des vins à Chablis et Mâcon se dévoile », sur DijonBeaune.fr, (consulté le 19 novembre 2020)
  13. « Du nouveau pour le projet de Cité des vins & des Climats de Bourgogne », sur www.macon-infos.com, (consulté le 19 novembre 2020)
  14. Centre France, « Long format - Cité des vins et des climats de Bourgogne : une porte d’entrée sur la région entre Chablis, Beaune et Mâcon », sur www.lyonne.fr, (consulté le 19 novembre 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]