Christine Jacquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacquet.

Christine Jacquet est une écrivain, cinéaste et journaliste de radio française née le et décédée le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études d’ethnologie, Christine Jacquet rejoint l’Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC) en 1972.

Elle se fait connaître en 1981 avec un premier roman, Vingt mille ans après Jissé, suivi en 1985 d’un second, Angle mort[2].

Elle entame en 1981 une carrière de chroniqueuse radio : revue de presse satirique pour Radio Nova (1981-1983), animation du week end et récits hebdomadaires pour Radio 7 (1983-1985), récits à partir d'histoires originales pour Couleur 3 (1988-1987).

Elle collabore régulièrement aux Nuits Magnétiques et à l'émission Des Papous dans la tête sur France Culture.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christine Jacquet, Vingt mille ans après Jissé[3]
  • Christine Jacquet, Angle mort[4],

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Christine Jacquet, l'oubliée de la nuit », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « L'or et l'ordure », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. Christine Jacquet, Vingt mille ans après Jissé, Paris, Robert Laffont, , 225 p. (ISBN 2221007190)
  4. Christine Jacquet, Angle mort, Paris, Robert Laffont, , 228 p. (ISBN 222104441X)