Christianisme en Ouzbékistan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Il n'y a pas de statistiques officielles concernant l'appartenance religieuse des populations d'Ouzbékistan. D'après le département d'État des États-Unis, 90 % de la population y est de confession musulmane sunnite et 1 % musulmane chiite. Concernant la population de confession chrétienne, la population orthodoxe est estimée à 5 %, chiffre en déclin eu égard à la migration des populations d'origine russe et slave. Les autres branches du christianisme présentes (catholiques romains, chrétiens coréens - méthodistes, baptistes et presbytériens -, luthériens, adventistes du septième jour, évangélicalistes et pentecôtistes) se répartissent en petites communautés dans les 3 % restant avec les autres confessions[1].

L'Ouzbékistan a été porté sur la liste des pays à statut particulier du département d'État des États-Unis en rapport aux violations de la liberté religieuse[2].

Protestants[modifier | modifier le code]

Les protestants sont moins qu'un pour cent de la population. L'Église Évangélique luthérienne en Ouzbékistan compte sept paroisses. Le siège de l'évêque est à Tachkent. La présidente du synode est Guilda Razpopova.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]