Christianisme en Ouzbékistan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Il n'y a pas de statistiques officielles concernant l'appartenance religieuse des populations d'Ouzbékistan. D'après le département d'État des États-Unis, 90 % de la population y est de confession musulmane sunnite et 1 % musulmane chiite. Concernant la population de confession chrétienne, la population orthodoxe est estimée à 5 %, chiffre en déclin eu égard à la migration des populations d'origine russe et slave. Les autres branches du christianisme présentes (catholiques romains, chrétiens coréens - méthodistes, baptistes et presbytériens -, luthériens, adventistes du septième jour, évangélicalistes et pentecôtistes) se répartissent en petites communautés dans les 3 % restant avec les autres confessions[1].

L'Ouzbékistan a été porté sur la liste des pays à statut particulier du département d'État des États-Unis en rapport aux violations de la liberté religieuse[2].

Protestants[modifier | modifier le code]

Les protestants sont moins qu'un pour cent de la population. L'Église Évangélique luthérienne en Ouzbékistan compte sept paroisses. Le siège de l'évêque est à Tachkent. La présidente du synode est Guilda Razpopova.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]